Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu
Newsletter
Navigation

Messe de saint Hubert du 5 novembre 2016

 

 

     Ce samedi 5 novembre nous célébrions saint Hubert en l'église saint Maurice de Cuffy. Dans son mot d'accueil, le Père Jacques PETIT  a remercié l'association des amis de Cuffy d'avoir changé la sono, ce qui nous permet de suivre les célébrations en entendant correctement les intervenants dans toute l'église.Ensuite il a dit son plaisir d'accueillir ce soir les dix sonneurs de Varennes Vauzelles :    " Les Echos de la Plaine "

       En entrée les sonneurs ont joué " l'INTROIT ", puis ont accompagné la prière pénitentielle avec " les pleurs du cerf "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Dans son homélie, Jacques PETIT nous a rappelé la vie de chasseur d'Hubert, sa conversion alors qu'il se retrouvait face à face avec un grand cerf, alors qu'il chassait un vendredi Saint, il a vu une croix entre les bois du cerf et il a entendu une voix lui disant : « - Hubert ! Hubert ! Jusqu'à quand poursuivras-tu les bêtes dans la forêt ? Jusqu'à quand cette vaine passion te fera-t-elle oublier le Salut de ton âme ? Si tu ne te convertis pas et ne mènes pas une vie sainte, tu descendras bientôt en enfer. - Seigneur, s'écrie le jeune prince, que voulez-Vous que je fasse ? - Va à Maastricht vers l'évêque Lambert, il t'instruira. Convertis-toi, fais pénitence de tes péchés. Voilà ce à quoi tu dois te résoudre pour n'être point damné dans l'éternité ». Bientôt Hubert renonce à tous ses droits sur la couronne d'Aquitaine, Il était le père des pauvres et des orphelins, le soutien des veuves, l’appui des opprimés. Son zèle pour instruire son peuple était infatigable. A la mort de Lambert,Il fut élu évêque de Maastricht, Liège et Tongres, en remplacement de saint Lambert. Lorsque, vers l’an 720, saint Hubert fit transporter le corps de saint Lambert de la ville de Maastricht au village de Liège, où ce saint avait été martyrisé, il y transféra également, avec l’approbation du Pape, le siège de l’évêché, et jeta les fondements de la future ville de Liège. Il mourut en l’an 727 des suites d’un écrasement de la main gauche qui lui provoqua une septicémie foudroyante.

Ensuite Jacques PETIT rappela la canonisation et la vie de mère THERESA. Il fit le parallèle des vies de ces deux Saints au service des pauvres.

 

 

Après l'homélie les sonneurs jouent  " le carillon "

et ensuite 2 morceaux: un pendant l'Offertoire et un après la Consécration, remplaçant l'Ana-mnèse.

Pendant la communion ils jouent l'Ave Maria

puis ils jouent pour la Bénédiction finale.

 

 

   

   Avant la bénédiction finale, un sonneur nous lit la prière de saint HUBERT, puis après la bénédiction, le groupe des sonneurs entonnent le chant de saint HUBERT repris par l'assemblée. Avant de nous quitter, le groupe joue  "le clocher de Dampierre ". A la fin du morceau, l'assemblée a applaudi cet ensemble, et en remerciements de ces applaudissements, le groupe nous joue : " les honneurs " . Il y a très longtemps que l'église saint Maurice n'a pas résonné de la sorte.