Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

ACE (Action Catholique des Enfants)

Naissance entre deux guerres.

1937-2017 . Voilà 80 ans que ce mouvement chrétien des enfants existe, fondé par les pères Gaston Courtois et Jean Pihan, prêtres et religieux de la congrégation des Fils de la Charité sous le nom de « Cœurs vaillants - Âmes vaillantes ».

Au sortir de la grande guerre, ces hommes ont perçu le besoin d'éducation et d'activités sportives et culturelles, en dehors de l'école.  Avec  les journaux « Cœurs vaillants » pour les garçons et « Âmes vaillantes » pour les filles de 8 à 14 ans, l'attention est portée sur leur  milieu de vie et sur leur capacité d'y être acteurs dans un esprit chrétien d'équipe et de partage.

Traversée de changements.

Depuis 1937, le monde a changé. Le mouvement des enfants a évolué tout en en gardant l'intuition de ses fondateurs : l'ouverture à tous les enfants, en particulier ceux qui sont loin des pôles d'activités économiques et culturels.

Aujourd'hui l'ACE continue d'exister grâce à des laïcs bénévoles responsables des clubs, animateurs des camps et temps forts. Sans les associations départementales reconnues par les pouvoirs publics, reliées entre elles par une fédération nationale, toute cette vitalité ne pourrait pas avoir lieu.
Régulièrement, ses membres actifs se renouvellent pour garder le dynamisme nécessaire. Dans le Cher, Pascale Devos, enseignante retraitée de Nohant en Goût, a été présidente pendant 7 ans. Très légitimement, elle souhaite se retirer. Virginie Guilbot, Clélia Colaut acceptent de prendre le relais. L'ACE 18 fait appel à de nouveaux membres, des parents, des sympathisants,  pour gérer les activités ordinaires et des projets nouveaux.

Fidélité aux intuitions des fondateurs.

Régulièrement, il est nécessaire de faire le point sur le chemin parcouru, et, comme l'a dit monseigneur Maillard à la fête du 80 ème anniversaire, se préparer pour les 20 ans à venir. Avec les responsables des départements voisins, notre réflexion a pris le nom de Cap Avenir.
Après l'état des lieux de l'ACE, le partage de nos convictions a renforcé notre détermination à agir ensemble. Ainsi, l'été 2018 verra un camp régional pour les Fripounets et Triolos. Quelle chance ! Ce sera une belle occasion de vérifier la résolution 2017-2019 et se sentir 

                          (Marie-Thé Martin)