Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Lundi 25 mai 2015

Neuf heures trente précises, dans l'église de Ste Solange, les fidèles s'empressent de trouver une place. Après la rituelle réception à la mairie , Monseigneur Maillard convie les pèlerins à se recueillir pour préparer le chemin de procession en prière vers le champ du martyre. Il rappelle qu'être en pèlerinage, c'est changer quelque chose , c'est se questionner dans son chemin de foi vers Jésus.

A dix heures, la procession s'organise ; il faut que la sono permette à tous de participer au mieux aux chants, à la prière, à l'écoute des messages.`
Les temps forts sur ce chemin qui traverse la belle campagne du mois de Mai, ce sont les trois arrêts précédés des chants traditionnels berrichons, portugais, africains et malgaches, eux-mêmes    entrecoupés de prières ferventes. Eh oui , Ste Solange, ce lundi de Pentecôte , ressemble à un petit morceau du Monde dans sa diversité où chacun a envie de  témoigner de sa foi.
Le thème retenu, bien sûr, était celui de la vie consacrée, animé par le Père Daniel AUGUIE, Missionnaire du Sacré cœur. 
Les témoignages ont été écoutés avec intérêt.
D'abord celui de Pierre FOURNIER, Petit Frère de Jésus, puis les réflexions de Sœur BERNADETTE, Petite Sœur de Jésus nous ont amenés à regarder le « passé avec reconnaissance ».
A la deuxième étape, on a pu apprécier les mots convaincants de BEATRICE, engagée dans la pastorale des jeunes ; puis  Gilles DOUILLARD, Petit Frère de Jésus affirma comment on peut « vivre le présent avec passion ».
Enfin, au troisième arrêt, Georges OUENSAVI, Prêtre des Fils de Charité, a témoigné avec ferveur de sa foi et de son espérance . Pour terminer, MARC, engagé à l'association Ste Solange a fait part de ses réflexions «  dans la confiance en l'avenir ». 

Avec un peu de retard, la Messe solennelle fut concélébrée par de nombreux prêtres du diocèse autour de Monseigneur Maillard. Dans son homélie, notre Evêque commenta l'Evangile de  St Marc : On ne peut pas suivre le chemin de Jésus sans rupture et sans efforts ; la doctrine de l'Eglise est celle du partage et de l'attention envers nos frères les plus faibles et les plus démunis. 
Environs cinq cents fidèles ont pu suivre cette célébration recueillie, animée par la chorale paroissiale  à laquelle se sont joints les groupes portugais, africains et malgaches.

Selon la tradition, un pique-nique au pied de la chapelle et une après-midi folklorique ont permis de poursuivre ce rassemblement dans la convivialité et la bonne humeur .  

                                                                                                                                                       Marc Légeret.