Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Postérité

Dans le diocèse : les petits frères de Jésus à Vignoux-sous-les-Aix.

Les vingt siècles d’histoire de notre Eglise illustrent bien la fécondité de l’Evangile, en particulier avec des figures qui sont des références qui stimulent notre propre foi chrétienne incarnée dans l’histoire des hommes de notre temps. Chacun de nous vit en référence à une de ces figures que l’Eglise reconnaît par une béatification ou une canonisation qui les propose à l’ensemble des fidèles de l’Eglise universelle : ainsi en est-il pour notre diocèse d’Elisabeth de la Trinité qui a un lien direct avec notre diocèse par sa naissance à Avord.

Le Père de Foucauld nous parle en particulier à travers la présence des Petits frères de Jésus à Vignoux-sous-les-Aix et celle des Petites sœurs de Jésus à Dun-sur-Auron. Décédé il y a tout juste un siècle en 1916,  il interpelle par son itinéraire, sa conversion, son séjour en terre d’Islam, sa mort brutale pendant la guerre, sa prière et sa spiritualité. Le dossier fourni par le site de notre diocèse avec ses six chapitres est très riche et pourrait nourrir la vie spirituelle des fidèles tout au long d’une année, personnellement ou même en équipe, quel que soit notre enracinement ou notre responsabilité en Eglise : prêtre, religieux(se), diacre, fidèles.

Inscrivons dans notre calendrier quelques rendez-vous qui nous feront entrer dans une connaissance plus approfondie de cette spiritualité : conférences, soirées, célébration que vous retrouverez en cliquant ici.

 +Armand Maillard

Archevêque de Bourges

Bref historique

A l’automne 1974, sur encouragement des Frères de France, les responsables des Petits Frères de Jésus décidaient de fonder une nouvelle fraternité « rurale » avec un souhait de présence non seulement au milieu agricole, (comme il en existait déjà), mais plus largement au monde rural dans son ensemble. Et c’est ainsi que nous sommes arrivés dans le diocèse de Bourges, sur présentation du Père Balland, alors chargé du monde rural.    

Après quelques mois en ville, nous nous sommes installés à Vignoux sous les Aix dans le doyenné de Forêt-Champagne. Nous étions tous deux au départ de cette fraternité, avec chacun une activité professionnelle (ouvrier agricole et agent de services hospitaliers). Nous avons été rejoints par plusieurs frères, postulants et novices, pour des périodes plus ou moins longues, toujours avec le souci d’une insertion dans le travail salarié dans différents secteurs (agriculture, alimentation, chantiers ou services...) selon les orientations et possibilités de chacun et dans un cadre de vie communautaire jalonnée par la prière et une amitié partagée dans nos milieux de vie.
    
Le temps de la retraite professionnelle étant venu, comme pour chacun, nous continuons notre présence « gratuite » en nous référant aux valeurs essentielles de notre vocation « nazaréenne », proches et solidaires de nos voisins, de ceux que nous côtoyons et de nombreux amis, rencontrés lors d’un long compagnonnage dans ce secteur rural.

Conscients que nous ne sommes qu’une petite cellule d’Église, nous croyons à ce chemin « d’incarnation »: il peut paraître inefficace selon bien des critères contemporains, mais il a valeur d’infini, dans la mesure où l’Amour est vécu, signifié dans ce monde blessé, un monde pourtant aimé de Dieu, qui, Lui, est présent au-delà des apparences.

Mais d’où venons-nous ? Quelle est l'intuition fondamentale de notre vie ?

Pour en savoir plus, cliquez ici

  

Pierre Fournier – Gilles Douillard
Petits Frères de Jésus