Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Mon Synode sur les jeunes : François Chasseriau

C'est à mon tour, en tant que jeune engagé dans l'Église berrichonne de vous parler de ce que je perçois de la jeunesse et de mes souhaits sur le Synode lancé par notre Pape.

Le Synode sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel est pour moi nécessaire car il permet à chacun, qu’il soit ministre ordonné ou laïc, jeune ou vieux, homme ou femme, non pas de se demander pourquoi les jeunes ont du mal à venir à l’église, mais ce que recherchent les jeunes dans le fond et quel est leur mode de fonctionnement.

Je le vois à la communication du diocèse, dans le groupe jeunes pros de Bourges et je l’ai vu aussi aux dernières JMJ, les jeunes ont un mode de fonctionnement radicalement différent des plus âgés. Alors que beaucoup de personnes actives dans l’Églises, âgées de plus de cinquante ans, veulent paraître ouvertes, cool, décontractées, sympas pour attirer les jeunes, au final ce n’est pas avec cette attitude que les jeunes viennent à nous.

Je veux dire qu’une simple façade ne suffit pas. Les jeunes sont exigeants. Être ouvert, cool, décontracté, sympa oui c’est nécessaire, mais l’essentiel est dans le fond.

une simple façade ne suffit pas. Les jeunes sont exigeants. Être ouvert, cool, décontracté, sympa oui c’est nécessaire, mais l’essentiel est dans le fond.

En effet, les jeunes sont en quête de sens. On peut bien sûr le voir aux infos, mais aussi dans notre quotidien. Ils veulent apprendre, étudier, comprendre, méditer, se recueillir, prier.

Le fond est essentiel, mais doit être couplé à une forme qui sert le sens et qui est en phase avec ce que peuvent rechercher les jeunes. Aujourd’hui les jeunes sont dans une logique de consommation et moins d’engagement, nous l’avons tous constaté dans l’Église. Notre société de consommation nous vend la festivité, la convivialité, la famille ou encore l’amitié à grand coups de publicité télévisée, radiophonique ou sur internet pour nous vendre des sodas et forfaits téléphoniques.

Ce sont des valeurs que les jeunes tentent aussi de retrouver au quotidien dans tout ce qu’ils font : leurs activités, leur travail, leurs sorties et même dans leur prière.

Si les communautés nouvelles et de nombreux mouvements charismatiques ont du succès ce n’est pas pour rien. Les jeunes se sentent uniques, contribuent à construire le temps de prière, ils vivent aussi un moment à la fois spirituel et très joyeux. Ces temps de prière sont en général suivis d’un verre et d’un en-cas pour développer la convivialité.

Aux jeunes pros à Bourges, nous avons eu une année sans accompagnateur. Nous avions la convivialité car nos séances démarrent toujours par un repas. Mais les débats ne décollaient pas. Tous les nouveaux sont repartis. Depuis que nous avons un accompagnateur, que nous proposons des retraites et des temps de prières plus construits, tout le mondes est resté et le nombre de participants a doublé en un an.

Je pense que les sexagénaires d’aujourd’hui avaient un autre mode de fonctionnement que leurs aînés lorsqu’ils avaient 20 ans !

J’attends donc de ce synode que les gens ne perdent pas confiance en la jeunesse. Son mode de fonctionnement est différent et c’est normal. Je pense que les sexagénaires d’aujourd’hui avaient un autre mode de fonctionnement que leurs aînés lorsqu’ils avaient 20 ans ! Alors faites confiance aux jeunes engagés. N'ayez pas le soucis de plaire à tout prix, mais plutôt celui de transmettre. La religion catholique est belle et riche, c'est une religion intelligente et passionnante. Soyons simplement ouverts et accueillants et transmettons le message de l'Évangile.

 

 

François Chasseriau

Le 30 août 2017

 

Je parle ici en tant que jeune engagé dans l'Église et non en tant que responsable de la communication du diocèse. Mes propos n'engagent que moi et nullement le diocèse et ma hiérarchie ecclésiale. Merci.

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.