Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Mon Synode sur les jeunes : Bénédicte

Cette semaine c'est Bénédicte, accompagnatrice de jeunes à la confirmation en Berry qui nous fait part de ses impressions et de ses attentes pour son Synode sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel.

Quand j'ai appris le sujet de ce synode, je me suis dit "voilà un sujet intéressant !". Je trouve qu'il y a plein de choses à dire sur ce thème. J’espère que ce synode mettra en lumière ce que les jeunes attendent de l’Église. J’ai l’impression que l’on se trompe souvent sur leurs attentes. Les jeunes d’aujourd’hui ne sont plus les mêmes qu’il y a 20 ans...

Il y a les JMJ, des retraites pour jeunes, des pèlerinages... Mais que proposons-nous aux jeunes qui ne partiront pas faire leurs études ailleurs ?

Aujourd’hui il manque en Berry des propositions pour permettre aux jeunes de se nourrir spirituellement, de se former, de vivre des moments forts avec d’autres chrétiens de leur âge. On est bien souvent obligés de prendre le train pour vivre cela. Heureusement en France, il y a de nombreuses communautés et mouvements qui organisent de multiples propositions pour les jeunes. Il y a les JMJ, des retraites pour jeunes, des pèlerinages... Mais que proposons-nous aux jeunes qui ne partiront pas faire leurs études ailleurs ? Que proposons-nous à ceux qui n’ont pas les moyens financiers ou le temps nécessaire pour participer à un week-end spirituel dans une autre région ? Que proposons-nous à ceux qui n’ont pas eu l’opportunité de rencontrer une communauté dans laquelle ils se retrouvent ?

L’Église locale nous demande de nous engager. Très bien. Mais pour cela on a besoin de bases solides et d’un véritable accompagnement ! On a aussi besoin qu’on nous fasse confiance et qu’on écoute nos propositions. 

Depuis 2 ans, j’accompagne des collégiens qui se préparent à recevoir la confirmation. Alors qu’ils ne viennent pas forcément de gaieté de cœur, je remarque chez eux une vraie soif de spiritualité ! Ils aiment entendre des personnes témoigner de leur foi, ils aiment tourner les pages de la Bible, ils aiment aller à l'église pour prier. Ils reviennent du pèlerinage à Lourdes avec des étoiles dans les yeux, mais ensuite... Que leur propose-t-on pour que cette flamme continue à briller au fond d'eux ? 

Ce que j’attends de ce synode ? J’espère que les jeunes feront « entendre leur cris », qu’ils seront entendus et que de là des idées concrètes émergeront !

Bénédicte

Le 4 octobre 2017
 

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.