Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Encyclique du Pape François sur l'écologie

Polémique avant-même sa sortie, l'encyclique du Pape François sur l'écologie dévoilée ce jour entre dans le vif du sujet et éveille les consciences. Ce texte majeur risque d'en déranger plus d'un.

Màj : Une conférence de presse s'est tenue vendredi 26 juin à l'archevêché. Cliquez ici pour en visionner le compte rendu.

 

"Laudato si', mi' Signore" (= "Loué sois-tu Seigneur") chantait Saint François d'Assise dans son cantique des créatures

Cette encyclique est une ode à la prise de conscience des chrétiens, du monde et de ses dirigeants que l'humain modifie son environnement et que la création, comme chaque être vivant, doit être respectée et aimée. Dès le début du texte, le Pape entre dans le vif du sujet et énonce les maux de la création :

  • pollution,
  • changements climatiques, 
  • eau, 
  • perte de biodiversité,
  • détérioration de la qualité de la vie humaine et dégradation sociale,
  • inégalités planétaires, 
  • faiblesse des réactions.

 

Le ton est donné. Le Pape s'adresse bel et bien à chacun d'entre nous. Ce texte a pour vocation de dépasser les frontières de l'Église et à être universel. Cette universalité est d'ailleurs mentionnée de manière explicite dans le second chapitre : "Une communion universelle". La lumière de la foi  et le message du Christ sont universels.

"Quand nous insistons pour dire que l’être humain est image de Dieu, cela ne doit pas nous porter à oublier que chaque créature a une fonction et qu’aucune n’est superflue. Tout l’univers matériel est un langage de l’amour de Dieu, de sa tendresse démesurée envers nous".

Le Pape n'hésite pas à dénoncer l'Humain comme racine des maux environnementaux. Ce sont bels et bien des enjeux technologiques et politiques qui doivent être mieux administrés pour une meilleure gestion de notre planète.

L'écologie doit être à la fois environnementale, économique, sociale, culturelle et s'intégrer pleinement au coeur de notre vie quotidienne. La Terre est un bien commun que nous devons gérer ensemble sous toutes ses facettes.

Le Pape François ne se contente pas de faire une leçon de morale puisque des lignes d'orientation et d'action sont envisagées avant d'aborder des pistes pour sortir de l'impasse écologique dans laquelle nous nous sommes engouffrés.

 

Pour lire l'intégralité de l'encyclique, cliquez ici.

 

François Chasseriau

Le 18 juin 2015