Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

FEVRIER 2018 - Sanctuaire de Loreto

    monument bâti autour de la petite maison                         photo prise dos à l'autel

 

La splendide ville de Loreto doit sa notoriété au sanctuaire qui abrite et où l’on vénère la Santa Casa della Vergine Maria (Sainte Maison de la Vierge Marie) ; un lieu sacré, défini par Jean Paul II comme le "vrai cœur marial de la chrétienté". Le sanctuaire a été pendant des siècles, et est encore aujourd’hui, un des lieux de pèlerinage parmi les plus importants du monde catholique.

Comme le disait déjà Paul II dans sa bulle, en 1464, les miracles qui ont eu lieu à Lorette sont innombrables. Au 20èmesiècle, les guérisons miraculeuses ont fait l’objet d’études scientifiques. On a pu en recenser 18 cas rien qu’entre 1936 et 1943.

On relève les noms de 39 saints et 22 bienheureux qui ont été pèlerins à Lorette, de saint François de Sales, qui y a renouvelé son vœu de chasteté, à sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus.

La Santa Casa est la maison de Nazareth où la Vierge naquit, vécut et reçut l’Annonciation miraculeuse.   La maison se composait d’une chambre maçonnée avec trois parois en pierre qui clôturaient la grotte creusée dans la roche.  La grotte est actuellement vénérée à Nazareth, dans la Basilique de l’Annonciation, tandis que les trois murs auraient miraculeusement été transportés en Italie pas les anges en une nuit à la fin du 13ème siècle.  Ceux qui ne souscrivent pas à cette miraculeuse translation indiquent qu’ils auraient pu aussi être transportés en 1291 quand les chevaliers croisés furent expulsés de Palestine, d’abord en Illyrie et ensuite à Loreto (1294).

A partir de la moitié du XVe siècle, pour protéger ces murs en pierre et accueillir la foule croissante des pèlerins qui visitaient la relique sacrée, à Loreto sont commencés les travaux de construction du magnifique sanctuaire. Parmi les œuvres les plus prestigieuses, nous retrouvons le revêtement de marbre qui entoure les parois de la Santa Casa, voulu par Jules II et réalisé à partir du dessin de Bramante (1507), qui est considéré l’une des sculptures les plus importantes de la Renaissance.

Toute la ville de Loreto, immergée dans le calme des splendides campagnes des Marches, s’est développée autour du Sanctuaire de la Santa Casa qui surgit sur une colline en offrant une magnifique vue sur la mer, le Mont Conero et l’Apennin ombro-marchesan.

 

 

« Chrétien qui viens ici par dévotion ou pour accomplir un vœu, admire la sainte Maison de Lorette vénérée dans le monde entier à cause des mystères divins et des miracles qui y ont été accomplis. C’est là qu’est née Marie, la Très Sainte Mère de Dieu, c’est là qu’elle fut saluée par l’ange, c’est là que s’est incarné le Verbe éternel de Dieu »    

1598 - Clément VIII, pape