Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Réunion des Jeunes du Doyenné

Réunion des jeunes du Doyenné

de Brenne-Touraine

le 28 février 2016 au Gardon Frit

 

    Pour cette nouvelle réunion des jeunes du Doyenné Brenne-Touraine, c’est la Communauté du Sacerdoce Royal de Marie qui a mis ses locaux à notre disposition, ce dont nous la remercions. A cette occasion, Monseigneur Armand Maillard, Archevêque du Diocèse de Bourges, est venu nous rendre visite : après la célébration de l’Eucharistie, Mgr. Maillard a partagé notre repas de midi, puis a accepté de répondre aux questions que lui ont posées les jeunes du Doyenné.

    Les questions des jeunes ont porté sur la mission de l’évêque mais aussi sur des questions d’ordres pratiques portant sur les signes distinctifs d’un évêque : anneau pastorale, crosse, mitre… Les jeunes ont pu également demander à leur évêque ce qu’il attendait d’eux. Mgr a pu ainsi faire prendre conscience à nos ados qu’ils étaient l’avenir de notre Église et les a invités à prendre leur place dans celle-ci. Un bel échange a eu lieu sur les projets d’avenir des jeunes de notre doyenné. La question des vocations particulières, d’une consécration particulière à Dieu a été posée.

  Enfin Mgr. Maillard a invité tous les jeunes à visiter le site internet du Diocèse (www.diocese-bourges.org) : une rubrique spéciale y est réservée aux jeunes … et savez-vous par exemple qu’il est possible de s’y inscrire pour les prochains JMJ de Cracovie ?

    En conclusion, nous reprendrons les propos de Mgr. Maillard qui nous disait que tous les matins, il mettait dans sa prière tous ceux qu’il allait rencontrer pendant la journée à venir. Que Mgr. soit aussi assuré que, répondant à l’invitation du Saint Père, nous le porterons aussi dans la prière de chacun d’entre nous.

Voici quelques questions abordées par les jeunes avec Mgr Maillard

 

à la question posée par l’un des jeunes sur “ce qu’il attendait de nous”, Mgr. Maillard a répondu qu’il attendait beaucoup des jeunes du Doyenné, parce que les jeunes sont l’avenir de l'Église, et que l'Église doit pouvoir compter sur eux. Cet avenir reposera sur les choix que vont faire les jeunes, des choix de leur vie personnelle, et aussi de leur vie professionnelle. Mgr. précise que Dieu appelle chaque personne à quelque chose : il est donc important que chacun s’interroge sur ce que Dieu lui demande. Peut-être certains de ces jeunes penseront à donner leur vie complètement à Dieu pour devenir prêtre, religieux ou religieuse : c’est une orientation possible, une question dont on peut parler quelle que soit la réponse qu’on y donne ; en parler avec d’autres permettra de mieux y réfléchir. Et le Père Loïc d’ajouter à cela qu’il est aussi important de soutenir ceux qui s’engagent dans une telle orientation religieuse.

à une autre question posée à propos du rôle de l'évêque dans le sacrement de confirmation, Mgr. Maillard précise que ce sacrement est un événement qui ne se produit qu’une fois dans la vie d’un chrétien, et qui est important pour celui qui le reçoit comme pour l'Église ; pour l’un comme pour l’autre, ce sacrement va donner l’Esprit de Dieu pour conduire sa vie en fidélité à l'Église.

interrogé sur ce que “représente pour lui la prière”, Mgr. Maillard répond en disant que pour lui, comme pour nous tous, la prière, c’est l’expression de notre capacité à faire une place à Dieu dans notre vie. Prier c’est d’abord écouter pour découvrir ce que Dieu nous dit. En priant, on n’est jamais seul, on est toujours relié à Dieu, à quelqu’un qui est un Père pour nous, quelqu’un qui est proche de nous et qui a de la patience, quelqu’un qui nous aime et qui nous pardonne. Et puis, par la prière, nous sommes reliés les uns avec les autres ; il n’y a plus de distances : on peut prier pour quelqu’un à l’autre bout du monde.

également interrogé sur sa “mission d’évêque”, Mgr. Maillard répond en indiquant que cette mission s’inscrivait dans la vie d’une Église Universelle : elle reposait avant tout sur la fidélité à l’envoi en mission des apôtres, qui remontait à Jésus lui-même. La fidélité à l'enseignement de Jésus, cela signifiait de veiller à ce que l’Évangile continue à être vécu dans le moment d’aujourd’hui ; cela signifiait aussi de rassembler dans l’unité une communauté de personnes différentes les unes des autres, et à en faire un peuple qui prie ensemble.

L’équipe d’animation