Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Pellevoisin, lieu d'apparitions mariales

Pellevoisin est le 5ème lieu en France visité par la Vierge Marie au 19ème siècle. En effet, après la Rue du Bac (1830), La Salette (1846), Lourdes (1858), Pontmain (1871), notre Mère du Ciel se rend en 1876 à Pellevoisin auprès d’une jeune femme agonisante de 33 ans : Estelle Faguette.

Estelle Faguette est gouvernante chez Monsieur et Madame de La Rochefoucauld au château de Poiriers (qui deviendra le château de Montbel par la suite) et souffre d’une péritonite tuberculeuse que la médecine ne peut soigner ; Estelle est condamnée. En septembre 1875, elle décide de se tourner vers le Ciel et d’écrire une lettre à la Vierge Marie pour demander sa guérison afin de soutenir ses pauvres parents qui n’ont qu’elle pour ressource. Cette lettre sera déposée dans la grotte de Lourdes du château de Poiriers construit à l’initiative des enfants de La Rochefoucauld pour honorer Notre-Dame de Lourdes. 

Début janvier 1876, la santé d’Estelle s’aggravant de plus en plus, ses patrons décident de la transférer du château vers une petite maison du bourg de Pellevoisin qui leur appartient pour qu’Estelle y meure, entourée de ses pauvres parents. Un soir qu’Estelle est au plus mal, un médecin est appelé pour soulager ses souffrances ; celui-ci lui annonce qu’elle n’a plus que quelques heures à vivre, nous sommes le 14 février 1876. C’est cette même nuit que la Vierge Marie viendra une première fois réconforter Estelle « Ne crains rien, tu sais bien que tu es ma fille ? ». Mais Marie n’apparait pas seule, le diable est aussi présent, aux pieds du lit d’Estelle ; c’est la Vierge Marie qui lui ordonnera de partir. Marie annonce à Estelle qu’elle devra souffrir encore 5 jours : « Courage, prends patience ; mon fils va se laisser toucher. Tu souffriras encore cinq jours, en l’honneur des cinq plaies de mon fils. Samedi, tu seras morte ou guérie. Si mon Fils te rend la vie, je veux que tu publies ma gloire ». La Vierge Marie plonge alors Estelle dans l’agonie du Christ. 

Après cette première apparition, 4 autres se succéderont jusqu’au 19 février 1876 où Estelle sera effectivement guérie. Elle fera poser un ex-voto dans l’église de Pellevoisin pour rendre grâce de ce miracle, comme le lui a demandé la Vierge Marie pour publier sa gloire ; c’est le premier ex-voto d’une longue série qui continue encore aujourd’hui. De juillet à décembre 1876, 10 autres apparitions vont avoir lieu. Si au cours des 5 premières apparitions la Vierge Marie a éduqué Estelle à s’abandonner entièrement à la volonté de Dieu « Allons, du courage mon enfant » « Du calme, mon enfant, patience », la Vierge Marie prépare Estelle avec les 10 autres apparitions à la mission qui lui est confiée de « Publier sa Gloire » « Si tu veux me servir, sois simple et que tes actions répondent à tes paroles ». Tout au long de ces 15 apparitions, la Vierge Marie apprend à Estelle le Calme, le Courage et la Confiance, qui sont nécessaires à la vie évangélique. 

Marie se présentera lors de la 9ème apparition avec, reposant sur sa poitrine, le scapulaire du Sacré-Cœur  « J’aime cette dévotion » dira-t-elle. La Vierge Marie promet de répandre de nombreuses grâces à ceux qui porteront le scapulaire avec confiance : piété, salut, confiance, conversion, santé ; en un mot toutes sortes de grâces plus ou moins fortes. Marie se présente à Pellevoisin comme toute Miséricordieuse « Je suis toute miséricordieuse », Elle invite à la prière pour l’Eglise et pour la France « Qu’ils prient et qu’ils aient confiance en moi » et annonce qu’Elle « choisit les petits et les faibles pour sa Gloire ». Pellevoisin est un lieu caché choisi par la Vierge Marie pour nous éduquer au Calme, au Courage et à la Confiance ainsi que pour rappeler tout l’Amour du Cœur de Jésus pour les hommes qui sont invités à réparer les outrages qu’Il reçoit dans le sacrement de son Amour en se consacrant au Sacré-Cœur. 

Frère Matthieu-Côme, csj

Le 6 décembre 2017

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.