Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Comment se déroulera le départ de Mgr Maillard ?

Nous le savons tous désormais, Monseigneur Armand Maillard partira bientôt pour laisser la place à un nouvel archevêque. L’occasion de faire le point sur la manière dont les choses doivent se dérouler.

Ce n’est un secret pour personne, notre archevêque aura 75 ans le 18 juin prochain. Partira-t-il le 18 juin ? Son successeur arrivera-t-il à cette date ? Plus tard ? Qui est-il ?

Pour le nouvel an 2018, Mgr Maillard a envoyé une lettre au Pape pour faire ce que chaque archevêque fait à ce moment-ci de sa vie, il lui dépose sa démission pour raison d’atteinte de l'âge limite.

En effet, il n’est pas question pour nos ministres ordonnés de supporter des charges pastorales qu’ils ne pourraient plus assurer du fait de leur âge. Rappelons qu’en 2014, le pape a accordé une audience au cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin, le 3 novembre, et il a approuvé de nouvelles dispositions quant à la renonciation des évêques à leur charge pastorale à 75 ans : une norme voulue par le Concile, établie par Paul VI, confirmée par Jean-Paul II, que le pape François élargit aussi aux titulaires d’offices par nomination pontificale.

Le Pape a répondu favorablement au courrier de Mgr Maillard.

C’est ensuite le Nonce apostolique qui prend le relais. En effet, c’est à lui que revient la charge d’envoyer trois noms au Pape afin qu’il choisisse un successeur à l’archevêque ayant posé sa démission. Il faut savoir que l’archevêque en partance n’est pas inactif dans cette situation. Il transmet quelques propositions que le nonce prendra en compte avant d’envoyer des noms à Rome.

Mais alors, quand arrivera le successeur de Mgr Maillard ? Eh bien c’est une information que personne ne possède dans le diocèse. Nous ne pouvons connaître à l’avance l’identité et la date d’arrivée du prochain archevêque. Il se peut à l’heure où sont écrites ses lignes qu'aucun ministre ordonné ne soit encore désigné.

Mais une chose est certaine : Mgr Maillard restera encore au moins quelques semaines, si ce n’est quelques mois, afin d’assurer l’administration du diocèse avant l’arrivée de son successeur.

Ensuite, Mgr Maillard a pu nous confier qu’il repartirait rejoindre ses racines et sa famille dans les Vosges. Assez philosophe sur son départ, notre archevêque nous a confirmé ses attaches aux personnes et aux lieux berrichons.

Si rien n’est encore officiellement organisé pour célébrer son départ, des festivités devraient prendre forme en temps voulu pour que lui comme nous puissions nous dire au revoir.

François Chasseriau

Le 13 juin 2018

Le chancelier
Le chancelier a écrit :
15/06/2018 16:39

"Mais une chose est certaine : Mgr Maillard restera encore au moins quelques semaines, si ce n’est quelques mois, afin d’assurer l’administration du diocèse avant l’arrivée de son successeur."
Si bien sûr il est nommé administrateur apostolique. Mais un prêtre du diocèse peut être selon le droit canon nommé par le collège des consulteurs pour administrer le diocèse en attendant le nouvel évêque...

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.