Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

VIE CONSACREE

cordon

À l’origine de toute forme de vie consacrée, il y a l’appel de Dieu suscitant en celui ou celle qui l’entend le désir de suivre le Christ, de laisser sa vie se remplir de Dieu, d’épouser toutes les exigences de l’Évangile.

Né de l’Esprit-Saint, ce désir amène cet homme ou cette femme à rechercher en priorité une vie de communion intime avec Dieu en Jésus-Christ, se réalisant dans la solitude ou en communauté. Il peut aussi déboucher sur une tâche humaine à remplir, un service à rendre dans le monde ou dans l’Église, en réponse aux besoins de son temps et aux aspirations fondamentales de l’homme.

La profession des trois conseils évangéliques, qui s’adressent à tous mais que les consacré(e)s vivent radicalement, expriment la configuration au Christ et le service de la mission :

 

  1. Pauvreté qui est partage et remise de soi à la providence de Dieu, à travers une mise en commun de toute chose.
  2. Chasteté dans le célibat, qui libère le cœur de toute affection possessive et le rend capable d’aimer librement et de se faire tout à tous.
  3. Obéissance qui est libre accueil de la volonté de Dieu exprimée dans une recherche commune, à travers les situations où chacun est envoyé.

La vie consacrée s’exprime sous des formes diverses :

  • Vie religieuse apostolique
  • Vie contemplative et monastique
  • Sociétés de vie apostolique
  • Instituts séculiers
  • Ermites, veuves et vierges consacrées
  • Formes nouvelles

Parole de Dieu

Luc 4,16-21

Il vint à Nazareth, où il avait grandi. Comme il en avait l’habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat, et il se leva pour faire la lecture.

On lui présenta le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit :       « L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux prisonniers qu’ils sont libres, et aux aveugles qu’ils verront la lumière, apporter aux opprimés la libération, annoncer une année de bienfaits accordée par le Seigneur. » Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui.

Alors il se mit à leur dire : « Cette parole de l’Écriture, que vous venez d’entendre, c’est aujourd’hui qu’elle s’accomplit. » 

Réflexion

Pape François

Lettre apostolique à tous les consacrés à l’occasion de l’Année de la Vie consacrée

21 novembre 2014

Que soit toujours vrai ce que j’ai dit un jour : « Là où il y a les religieux il y a la joie ». Que nous soyons appelés à expérimenter et à montrer que Dieu est capable de combler notre cœur et de nous rendre heureux, sans avoir besoin de chercher ailleurs notre bonheur ; que l’authentique fraternité vécue dans nos communautés alimente notre joie ; que notre don total dans le service de l’Église, des familles, des jeunes, des personnes âgées, des pauvres, nous réalise comme personnes et donne plénitude à notre vie.

Témoignage

Sr Madeleine Jeanneau

Soeur de St Charles d’Angers

Comment concrètement répondre au désir que le Seigneur mettait en moi : le connaître, le faire connaître, l’aimer, c’est un passage d’Evangile qui a déclenché l’orientation de ma vie. « L’Esprit du Seigneur m’a consacré, il m’a envoyé porter la Bonne nouvelle aux pauvres, soulager ceux qui ont le coeur meurtri …. » Depuis longtemps, cette parole m’habite; elle est repère pour ma vie à la suite du Christ. Ce message, est un cadeau de Dieu déployé au fil du temps, dans les jours heureux, les jours plus obscurs. Par les évènements, les rencontres, les engagements, Dieu a façonné mon histoire avec Lui. Des points d’appui, telle que la lecture de l’Evangile, la prière personnelle, la prière en famille, et ensuite en communauté, m’ont permis d’approfondir ma relation avec le Christ ; les témoignages d’autres chrétiens, m’ont conduits peu à peu à une relecture régulière de cette Alliance avec Lui, à un discernement des signes de sa présence. Cette reconnaissance de Dieu me comble le coeur tel un trésor caché et découvert. C’est un appel à aller plus loin pour vivre la Mission de la congrégation, en communauté, aujourd’hui dans le Berry.

Des mots d’Anne Jallot, notre fondatrice : S’entr’aimer, soulager, accueillir, révéler, sont leviers, pour dire humblement, ensemble, les promesses de Dieu. Il est bon de goûter souvent, cette Alliance avec le Christ. Dans un monde si mouvementé, l’Appel de Dieu est pressant pour être témoin de son Amour. La vie religieuse est un des chemins possibles.