Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

SACERDOCE

Pretre

Les prêtres rendent le Christ présent dans l’Église. Avec tous les baptisés, ils sont membres du corps du Christ et partagent la même dignité d’enfant de Dieu. Toutefois, pour les fidèles et vis-à-vis d’eux, ils sont ceux qui rendent présent le Christ en tant que Tête de ce corps, duquel l’Église reçoit la vie.

Par la prédication, la catéchèse, l'accueil des personnes, le dialogue et le témoignage au quotidien, ils annoncent la Parole de Dieu, afin qu'elle éclaire et transforme la vie des hommes d'aujourd'hui en quête d'espérance.

Ils célèbrent les sacrements, signes efficaces de l’amour de Dieu pour les hommes. Aux grandes étapes de la vie chrétienne, par le baptême, le mariage, la réconciliation, l’onction des malades, ainsi que par la célébration de l’eucharistie, ils agissent au nom du Christ qui s'offre au Père.

Ils rassemblent la communauté des chrétiens dans l'unité et guident le peuple de Dieu pour qu'il soit, au milieu du monde, le signe visible de la proximité et de la tendresse de Dieu. Ils ont pour mission d’aider chacun à trouver sa place dans l’Église.

Ils collaborent avec l’évê­que à la mission apostolique et à l’administration des sacre­ments ; ce lien sacramentel entre l’évêque et ses prêtres trouve son expression essentielle et son renforcement dans la concélébration eucharistique. C'est le presbytèrium.

Parole de Dieu

Lettres aux Hébreux

4, 14-15 ; 5, 1,6 

En Jésus, le Fils de Dieu, nous avons le grand prêtre par excellence, celui qui a pénétré au-delà des cieux ; tenons donc ferme l'affirmation de notre foi. En effet, le grand prêtre que nous avons n'est pas incapable, lui, de partager nos faiblesses ; en toutes choses, il a connu l'épreuve comme nous, et il n'a pas péché.

En effet, le grand prêtre est toujours pris parmi les hommes, et chargé d'intervenir en faveur des hommes dans leurs relations avec Dieu ; il doit offrir des dons et des sacrifices pour les péchés. Il est en mesure de comprendre ceux qui pèchent par ignorance ou par égarement, car il est, lui aussi, rempli de faiblesse ; et, à cause de cette faiblesse, il doit offrir des sacrifices pour ses propres péchés comme pour ceux du peuple. On ne s'attribue pas cet honneur à soi-même, on le reçoit par appel de Dieu, comme Aaron. Il en est bien ainsi pour le Christ : quand il est devenu grand prêtre, ce n'est pas lui-même qui s'est donné cette gloire ; il l'a reçue de Dieu, qui lui a dit : "Tu es mon Fils, moi, aujourd'hui, je t'ai engendré", et qui déclare dans un autre psaume : "Tu es prêtre pour toujours selon le sacerdoce de Melkisédek". 

Réflexion

Pape François

Audience Générale 26 mars 2014

Je voudrais terminer par quelque chose qui me vient à l’esprit : mais comment doit-on faire pour devenir prêtre, où vend-on les accès au sacerdoce ? Non ! Cela ne se vend pas. C’est une initiative que prend le Seigneur. Le Seigneur appelle. Il appelle chacun de ceux qu’il veut voir devenir prêtres. Il y a peut-être ici quelques jeunes qui ont entendu dans leur cœur cet appel, le désir de devenir prêtre, le désir de servir les autres dans les choses qui viennent de Dieu, le désir d’être toute leur vie au service pour catéchiser, baptiser, pardonner, célébrer l’eucharistie, s’occuper des malades… et comme cela toute la vie. Si quelqu’un parmi vous a entendu cela dans son cœur, c’est Jésus qui l’y a mis. Prenez soin de cette invitation et priez pour qu’elle grandisse et porte du fruit dans toute l’Église.

Témoignage

Père Gilbert DAMPATY

Curé de La Châtre

Le prêtre n'est pas dans les cieux, mais il est sur la terre. Il n'est pas non plus dans les nuages, mais il s'évertue humblement à s'approprier le Réel de plus en plus complexe.
Il n'est ni un surhomme ni un ange, mais un homme pris entre les hommes, se rangeant parmi les hommes et appelé comme eux et avec eux à être tendu, dans le Christ - le prêtre par excellence-, vers la Sainteté.....Un homme libre qui, au quotidien, avec ses qualités et ses défauts, répond à un appel entendu (discerné et reconnu par l'Eglise) en assumant des tâches aussi bien diverses que variées dont l'ultime finalité est d'une part célébrer la gloire de Dieu et d'autre part introduire dans le coeur de Dieu ses frères et soeurs en humanité. Il est oint pour se mettre au service de Dieu en servant l'humanité tout entière.
Concrètement, sa vocation propre le situe uni aux autres prêtres comme coopérateur des évêques dont la charge (munus) est triple : enseigner, gouverner et sanctifier. C'est une belle vocation qui s'origine avant tout dans un acte de foi au Christ Ressuscité, le Vivant à jamais, qui demeure " le même hier et aujourd'hui et qui l'est pour l'éternité" (He 13,8). Oui, aujourd'hui encore, il appelle des jeunes pour un tel service si divin et si humain.
Et si aujourd'hui même, il passait par chacun d'entre nous pour appeler de nombreux jeunes à ce service !.....Et si aujourd'hui même, à moi jeune qui me pose des questions sur mon avenir, il lançait cet appel !