Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Journée d'amitié du 1er avril 2009

Pour nous inviter à venir à ce partage, Annick et Antoinette nous disaient : « Comment peut-on guérir lorsqu’on est atteint du virus de Lourdes Cancer Espérance ? nous n’avons pas trouvé de remède….nous sommes toujours contagieux et c’est une bonne contagion. C’est par nos témoignages et notre façon de vivre que nous contaminons nos frères »

  Nous nous sommes retrouvés avec joie ce 1er avril, accueillant 15 personnes nouvelles, partageant l’Eucharistie avec la communauté des Annonciades qui nous accueille toujours chaleureusement. Eucharistie concélébrée par Francis, Bernard et Michel, animée par Marie Berthe, en communion avec celles et ceux qui n’ont pas pu nous rejoindre et ceux qui nous ont quitté pour aller vers le Père.

 

            C’est Annick qui souhaite la bienvenue aux 61 personnes présentes et aux  21 non disponibles, mais avec nous par la pensée et la prière, dont Nathalie, déléguée de l’Indre, trop fatiguée pour venir.

            Antoinette se réjouit de la bonne communication entre les membres de LCE qui prolonge l’esprit du pèlerinage : nouvelles par mail, par téléphone, visites des uns et des autres, plusieurs groupes se sont constitués pour passer le DVD du pèlerinage et tous sont contents de se revoir et d’accueillir les personnes nouvelles qui ont eu connaissance de LCE le plus souvent grâce aux témoignages où à l’invitation des « anciens » :

 

            Marie Andrée et son mari, de Nérondes, opérée il y a 5 ans , qui va bien et qui s’inscrit pour le pèlerinage 2009 en action de grâce, sollicitée par une ancienne…..

            Yvonne fidèle du pèlerinage LCE depuis son opération il y a 9 ans, a convaincu sa sœur Marie Françoise, opérée ces dernières années à venir cette année au pèlerinage LCE….

            Josiane, actuellement en chimio avec Claudie, qui a bénéficié de la visite d’Annick à l’hôpital et qui connaissait déjà les coordonnées de LCE par Dominique….

            Patricia, opérée il y a 3 ans, cancer qui lui a fait prendre le chemin de Compostelle, invitée par Dominique à venir à LCE à Lourdes, invitation qu’elle reçoit comme un appel,  pour aller plus loin dans la prière et donner son temps aux autres….

            Marie Françoise qui vient pour aider, membre de la Ligue contre le Cancer….

            Sœur Marie Jo, religieuse à St Jean, opérée en 1990 et qui s’est décidée cette année à venir au pèlerinage LCE après y avoir été invitée….

            Un « trio familial » concernée chacune par le cancer dans leur corps ou dans leur cœur et dont le pèlerinage prévu en 2008 a été reporté en 2009.

            Le Père Michel, non atteint par le cancer mais bien touché par une autre affection et qui souhaite venir avec Bernard

           

Il est souligné, pour ces personnes nouvelles, l’importance de participer aux carrefours, qui font partie intégrante du  pèlerinage, qui sont un lieu d’écoute dans la simplicité et de partage très riche, où il est facile d’exprimer tout ce que l’on a sur le cœur…..

 

C’est aussi le moment des informations :

§         Nouvelles des malades : Sylvain hospitalisé pour un infarctus

    Colette et ses soucis familiaux

    Claudie qui doit nous rejoindre pour le déjeuner

§         Liens LCE et Pastorale de la Santé :

o       Le 8 février était le dimanche de la Santé : avons nous parlé de LCE ?

                            un témoignage de Thérèse à St Jean à la fin de la messe a fortement impressionné l’assistance

o       Participation des plusieurs membres de LCE à la récollection sur la gestion des conflits, journées très intéressantes

o       Le dimanche 17 mai : Journée diocésaine des Malades à Issoudun mais c’est aussi l’ordination épiscopale de Mgr Kalist prêtre du diocèse. Nous saurons lundi prochain si la date est maintenue, l’Evêque et le Vicaire épiscopal étant à Limoges. Il faudra s’organiser en sachant qu’Annick est absente.

 

 

Annick introduit le témoignage de Nadine : en 2003, Annick a un contact au téléphone avec Nadine : ¾ heure à partager……Nadine ne pouvait pas accepter le mot rémission.

Nadine accepte de nous confier son témoignage fait lors d’une rencontre LCE en 2003 :

 

« Depuis deux ans, mon amie Marie Jo me parlait du Pèlerinage Lourdes, Cancer, Espérance. De son vécu en tant qu’hospitalière, du rôle d’LCE auprès des malades.

Je l’écoutais, mais je ne me sentais pas prête, je ne me trouvais pas assez pratiquante pour vivre un pèlerinage.

 

J’étais en lutte, en recherche, trouver un sens à ma maladie, en faisant quelque chose de bon.

 

Puis arrive la phase dite « rémission » ( pas facile à entendre, pour moi rémission = sursis ).

Je pensais que le médecin me dirait « vos analyses sont bonnes, Madame, alors vous êtes guérie »

Il a fallu que j’apprenne à accepter….à lâcher prise….et puis…..j’ai compris ce que ma maladie pouvait m’apporter de bon  - APPRENDRE  A RECEVOIR .

 

Alors, j’ai fait confiance, je me suis inscrite au pèlerinage.

Aujourd’hui, je me sens « remplie » de tout ce que j’ai reçu à Lourdes :

            Rencontre avec chacun, tous ces visages souriants, confiants, tous prêts à donner , à  recevoir, à partager.

         Rencontre lors des carrefours, où chacun s’exprime, se confie, partage ses difficultés, ses espoirs, chacun trouve sa place, est compris, est reconnu tout simplement. Christiane dit : à LCE, j’ai trouvé une famille, sans elle je ne serai plus là. Une famille pour ne plus être seule dans la souffrance, pour avancer ENSEMBLE sur le chemin de vie, d’ESPERANCE.

         Partage intense lors des célébrations, dans les prières, les chants, les témoignages, les Sacrements ! Tous dans une même communion, l’amour de Dieu.

 

A Lourdes, tout paraît plus facile, ENSEMBLE NOUS SOMMES PLUS FORTS

« Seigneur, fais de nous des ouvriers de Paix, des bâtisseurs d’amour »

c’est la prière qui me revient sans cesse.

 

Merci à tous ceux rencontrés, tous les sourires, les mains tendues. Je suis revenue plus « RICHE » dans ma foi, dans mon cœur.

Je sais, maintenant, qu’un fil d’or, invisible soit-il, nous relie les uns aux autres. Il est très fin mais solide. Avec, nous pouvons tisser chaque jour, encore et toujours

 

ALORS CONTINUONS A FAIRE GRANDIR CE BEL OUVRAGE D’AMITIE »

 

Merci à Nadine pour ce beau témoignage…..

Annick nous apprend que Mathilde, venue en 2007, nous a quitté le 18 mars dernier. Comme elle était absente, Annick n’a trouvé le message qu’après les funérailles et a écrit au nom d’LCE à la famille de Mathilde. D’où l’importance des groupes relais géographiques pour faire passer les informations.