Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Noël - Lundi 25 décembre

En ce jour de Noël, nous pouvons lire le message que Mgr Armand Maillard, archevêque de Bourges, nous adresse.
Message de Noël de Mgr Armand Maillard

Noël, dans notre France marquée par ses racines chrétiennes, Noël est une fête très populaire qui a pu marquer notre mémoire. L’enfant vit Noël dans son univers d’enfant, l’adolescent, l’adulte, les parents, et même au soir de la vie, Noël résonne.

Noël s’inscrit dans notre mémoire, la crèche avec des personnages incarnés dans les traditions du passé ou évoqué dans de nombreuses œuvres d’art plus modernes à la maison ou dans l’église.

Noël est aussi la lumière qui éclaire la nuit. Ce sont souvent des événements familiaux qui rassemblent toutes les générations. Noël dans notre société a une dimension commerciale très orchestrée médiatiquement au service des cadeaux partagés dans les familles.

C’est aussi souvent l’occasion d’une attention renouvelée en direction des pauvres, des démunis, des isolés, des migrants dans notre société.

L’Église et les chrétiens sont invités à rappeler le message de Noël, son origine, à le célébrer, à le chanter… Il est des paroles que l’on aime entendre : « Ne craignez pas », « Je vous annonce une bonne nouvelle, une grande joie pour tout le peuple », « Un sauveur vous est né » et le signe : un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire. C’est en quelque-sorte la fête de la vie.

A Noël se vit une grande solidarité avec les pauvres de manière très pratique, en posant des actes de rencontre, de visite. Notre regard s’élargit au-delà de nos frontières habituelles : confère l’émotion et la prière partagée avec les familles meurtries par la mort accidentelle de leurs enfants dans le car scolaire dont on nous parle chaque jour, les événements qui déstabilisent notre Terre Sainte autour de Jérusalem, lieu pourtant de rencontre de toutes les grandes religions du monde qui sont appelées à servir la paix, les réactions à l’égard des migrants qui quittent leur terres au prix de leur vie.

Dans ce contexte, souvent troublé, une promesse retentie cette promesse adressée à toute l’humanité comme un grand acte d’espérance plus fort que toutes les épreuves. « Gloire à Dieu au plus haut des Cieux, paix sur la terre aux hommes qu’il aime ». Puisse ce beau message retentir en nous et dans notre monde.

+ Mgr Armand Maillard
Archevêque de Bourges

Le 25 décembre 2017