Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Avent - Vendredi 8 décembre

Aujourd'hui et chaque jour de l'Avent retrouvez l'Évangile du jour, l'éclairage d'un prêtre ou diacre diocésain suivi d'une surprise unique ! Vivez l'Avent avec l'Église en Berry !
Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu
dans une ville de Galilée, appelée Nazareth,
    à une jeune fille vierge,
accordée en mariage à un homme de la maison de David,
appelé Joseph ;
et le nom de la jeune fille était Marie.
    L’ange entra chez elle et dit :
« Je te salue, Comblée-de-grâce,
le Seigneur est avec toi. »
    À cette parole, elle fut toute bouleversée,
et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.
    L’ange lui dit alors :
« Sois sans crainte, Marie,
car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.
    Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ;
tu lui donneras le nom de Jésus.
    Il sera grand,
il sera appelé Fils du Très-Haut ;
le Seigneur Dieu
lui donnera le trône de David son père ;
    il régnera pour toujours sur la maison de Jacob,
et son règne n’aura pas de fin. »
    Marie dit à l’ange :
« Comment cela va-t-il se faire,
puisque je ne connais pas d’homme ? »
    L’ange lui répondit :
« L’Esprit Saint viendra sur toi,
et la puissance du Très-Haut
te prendra sous son ombre ;
c’est pourquoi celui qui va naître sera saint,
il sera appelé Fils de Dieu.
    Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente,
a conçu, elle aussi, un fils
et en est à son sixième mois,
alors qu’on l’appelait la femme stérile.
    Car rien n’est impossible à Dieu. »
    Marie dit alors :
« Voici la servante du Seigneur ;
que tout m’advienne selon ta parole. »

Alors l’ange la quitta.

 

EXPLICATION DE L'ÉVANGILE PAR LE DIACRE MICHEL FEINTRENIE

Dieu a besoin de l’homme et Il lui laisse la liberté de répondre « oui » ou « non ». Il fait le premier pas en envoyant son messager. Bien sûr, Marie a été préparée à ce rôle de mère du Christ, d’une part par sa conception immaculée, sans trace du péché originel, d’autre part dans l’éducation reçue, toute en dévotion profonde et sincère. Marie aurait pu dire « non ». Elle est étonnée, inquiète, troublée, elle ne comprend pas ce mystère de l’enfantement qui la dépasse. Elle interroge. Et l’ange Gabriel lui répond, sans en appeler à la raison, mais en interrogeant sa foi : « Sois sans crainte… »  «  L’Esprit Saint viendra sur toi… » La valeur du « Voici la servante du Seigneur… », cet abandon total à Dieu, tient en cette liberté de Marie respectée par le Seigneur, ce respect qui dit bien l’humilité de celui qui demande et fait confiance. Dans la réalisation du dessein de Dieu, grâce et liberté sont inextricablement nouées. Laisserons-nous le Christ nous façonner selon son souhait pour nous ?

 

Aujourd'hui, je prierai pour qu’un jeune ait la force de suivre une vocation de prêtre, de diacre ou de vie consacrée.

 

 

Cliquez sur l'image ci-dessous pour découvrir la surprise du jour !

 

Pour consulter les textes des jours précédents, cliquez ici