Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Mon Synode sur les jeunes : Emilie Gary

Cette semaine c'est Emilie Gary, co-responsable du groupe des Jeunes Professionnels de Bourges et responsable de la coordination des chemins de Saint-Jacques en Berry.

Le thème de ce Synode m’interpelle directement. En effet c’est l’occasion pour les jeunes de faire entendre leur voix et de montrer, notamment hors Église, leur engagement et la force de leur foi.

Étant jeune professionnelle, j’ai observé qu’il est parfois difficile d’agir en chrétien dans notre société. Ceci est d’autant plus vrai dans le milieu professionnel qui prône plutôt la performance et l’individualisme. En essayant de replacer l’humain au centre des relations, j’essaye de porter le message de l’Évangile au quotidien.

Je souhaite donc que ce Synode focalise le regard de la société sur la vitalité de notre jeunesse : il faut que l’on arrive à montrer que les cathos ne sont pas que des têtes blanches.

il est parfois difficile d’agir en chrétien dans notre société

Depuis 3 ans je marche sur les chemins de Saint-Jacques. D’abord, il faut savoir que sur ce chemin de pèlerinage il n’y a pas trop de catholiques pratiquants mais beaucoup (beaucoup) de personnes qui se posent des questions sur leur vie et donc sur leur foi. J’ai l’impression que l’Église n’est pas au rendez-vous... Cette impression de décalage est d’autant plus visible lorsque l’on cherche, en tant que jeune, à faire bouger les choses par exemple dans sa paroisse. Des fois nous avons l’impression de lutter contre un mur alors que l’on devrait travailler ensemble, toutes générations confondues, afin de diffuser le message de miséricorde du Christ.

 Pour conclure, de mon point de vue, il faudrait que l’Église passe à la vitesse 2.0 :

  • en communiquant plus (avec les moyens modernes),
  • en s’ouvrant plus à l’autre
  • et peut-être en formant plus sa jeunesse afin que l’on ait les éléments pour répondre aux questionnements des non-croyants par exemple.

 

De beaux challenges, s’annoncent.

Émilie Gary
Responsable de la coordination des chemins de Saint-Jacques en Berry

Le 13 septembre 2017

JP
JP a écrit :
14/09/2017 13:27

Reçois mes encouragements pour ta vitalité. Mais que faire par exemple pour les 2 poignées de jeunes (lycéens ?) qui s'étalent quotidiennement sur le parvis de l'église, sur la porte, avec leurs cigarettes, leurs voix... leur jeunesse certes, mais avec quelle légèreté dans le respect de ce lieu de communion... Effectivement je n'ai plus leur âge et je n'ai pas encore appris leur langage...

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.