Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Mon Synode sur les jeunes : Benoît Glattard

C'est au tour du responsable du Mouvement de la Jeunesse Rurale Chrétienne (MRJC) de témoigner sur ce qu'est pour lui le Synode sur les jeunes et ce qu'il en attend !

Le Synode sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel est pour moi une occasion donnée à tous. Jeunes aujourd’hui ou l’ayant été, de l’Église, ou non ; peuvent se poser des questions, réfléchir et choisir ce qu’ils, elles veulent de l’avenir.

La foi ou une vocation qu’elle soit professionnelle, spirituelle ou affective se construisent autour du doute et de la confiance. Aujourd’hui, et peut être hier, ce sont des choses difficiles à appréhender pour nous les jeunes.

Dans ce monde d’instantanéité, où tout est imprévisible, où l’on nous demande d’être performant, efficace et de faire preuve de discernement. Un discernement qui ne se construit que dans le temps, avec l’expérimentation, avec les échecs, avec les réussites qui nourrissent une passion.

Donnons-nous le temps, jeunes d’aujourd’hui, de nourrir cette passion, elle sera un soutien indéfectible à notre confiance et nous pourrons oser le doute, l’incertitude du résultat qui ne saura être que positif.

Donnons-nous le temps, jeunes d’aujourd’hui, de nourrir cette passion, elle sera un soutien indéfectible à notre confiance et nous pourrons oser le doute, l’incertitude du résultat qui ne saura être que positif.

Pour moi l’Église n’est pas un engagement, les jeunes passent du temps pour leurs études, dans un club sportif, dans un groupe de musique, ou encore juste entre amis. Qu’ils soient croyants ou non ils vivent leurs convictions au quotidien tous les jours et à chaque instant.

Les jeunes ne pratiquent plus uniquement leur foi dans les églises ou au pied de leur lit, ils partagent, échangent et prient là où ils sont face à un questionnement, en interaction au monde.

Il est important de nous accompagner mutuellement jeunes et acteurs de l’Église pour nous ouvrir et mieux accueillir la diversité : croyant pratiquant, croyant non pratiquant, non croyant pratiquant (personnes ne croyant pas mais ayant reçu une éducation religieuse et faisant vivre en fraternité au quotidien ce message d’amour et de partage), non croyant non pratiquant et les autres.

Le 14 octobre 2017 sera l’occasion du lancement du Synode par l’interaction entre acteurs de l’Église et jeunes du diocèse. Cet instant de rencontre doit permettre de définir, proposer et construire pour que tous trouvions notre place dans l’Église de demain. 

Inscription au week-end du 14 octobre, cliquez ici.

Benoît Glattard
jeune du diocèse de Bourges et animateur au Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne

Le 20 septembre 2017

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.