Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

N° 310 Janvier-Février 2013

Au début de chaque année il est de coutume d’avoir pour tous ceux qui nous entourent  des  souhaits  qui  ouvrent un  avenir le meilleur possible pour tous. Mais nous ne voulons pas être utopiques, en dehors de la réalité  aussi ce poème que nous vous adressons reflète  ce que nous pensons.  Ce genre littéraire est le moyen  qui permet  d’exprimer de la manière la plus juste  ce qu’il y a au fond des cœurs c’est ainsi que  je m’adresse à vous.

Monsieur le Curé comment pouvons-nous vous aider ?

            Depuis que je suis curé dans les divers lieux où l’évêque de Bourges m’a  envoyé, j’ai entendu bien des fois cette question. Elle témoigne de la part de ceux qui la posent, un souci d’être utile, d’être au service de la paroisse, c’est très généreux. Mais je voudrais  inviter chacun d’entre vous à considérer la vie et l’organisation d’une paroisse, d’une autre manière.  Si le prêtre qui est envoyé par l’évêque est responsable de la communauté paroissiale,  il est envoyé pour être au service de la paroisse, d’ailleurs  vous le constatez chaque fois qu’il y a un changement, le curé laisse sur place ce qu’il a pu  essayer de faire vivre, ce qu’il a organisé.

  

Voilà donc quelques informations sur  ce que doit être une vie de paroisse. Nous avons tous à découvrir cette nouvelle manière de vivre en paroisse. Les circonstances nous poussent à ce changement et c’est aussi une redécouverte  de la vie des premières communautés chrétiennes qui nous invite à vivre ainsi.  Tout n’est pas dit, vous devez vous en doutez.

 

Je vous  invite à considérer d’abord que l’ensemble des chrétiens doit essayer le plus possible de former une communauté  qui soit accueillante. Il faut en premier lieu se demander  qu’elles sont les tâches, les services, les activités   qu’il faut assurer pour que la «communauté Eglise » puisse vivre.    C’est ensemble, parce que baptisés, que nous devons porter cette préoccupation et qu’il incombe  de remplir cette responsabilité.    Monsieur le curé est alors le coordinateur, celui  qui préside la communauté au nom de Jésus Christ. Nous devons alors dire : «  Il y a tel service à assurer,  comment la communauté va-t-elle l’assurer et non comment monsieur le curé va  remplir cette tâche » . Lorsqu’un ou des laïcs après formation, acceptent d’assurer une responsabilité,  il faut que ce soit en lien avec   le curé  responsable,  chargé de coordonner  et de faire vivre la communion dans la paroisse.  Mais il faut aussi que ce prêtre   reconnaisse  que ce chrétien est  investi, pour un temps,  d’une mission et respecte ce qui est fait. Aussi un curé n’est pas celui qui fait tout  ayant des  serviteurs  à sa disposition !!!! Ainsi avec un prêtre responsable de la paroisse (c’est une partie de la définition du terme de «  curé »), il y a une équipe d’EAP = équipe d’animation pastorale,  qui est reconnue par l’évêque et qui assure cette responsabilité de la paroisse. 

Poème pour la nouvelle année

Je te souhaite, pour l’année qui s’ouvre,
non pas de réussir dans toutes tes entreprises
mais de recevoir et d’accueillir
dans ton cœur et dans ta vie, jour après jour et pas à pas,
L’amour de Dieu qui donne un sens à l’existence.
Je te souhaite non de ne subir aucun échec
mais d’accueillir comme un don immérité
la force qui permet de rester debout
malgré les lourds fardeaux.
Je te souhaite non des jours paisibles
mais la capacité de te laisser déranger par les autres,
d’accueillir celui qui est différent
Comme un envoyé de Dieu.
Je te souhaite non d’avoir réponse à toutes les questions
Mais de savoir recevoir les interrogations des autres,
De porter en toi leurs peines, leurs soucis, leurs conflits irrésolus,
Pour être auprès d’eux une sœur, un frère solidaire, porteur de partage et de paix.
 
Nous devons ce poème à Sœur Dominique de Lourdes