Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

N° 297 - Novembre-Décembre 2010

Edito : Autrement

        Notre vie quotidienne nous demande souvent de « faire  autrement » ce que nous avons fait jusqu’ici ; de « faire autrement » que nos parents. Beaucoup préfèrent que rien ne change ; c’est  sécurisant, c’est moins fatiguant ; l’habitude  demande moins d’énergie pour nos activités quotidiennes.

        « Faire autrement » devient une nécessité dans beaucoup de circonstances. Nous ne choisissons pas toujours, en raison des évènements qui ne dépendent  pas de nous, les nouvelles manières de vivre.  Nous sommes souvent  comme portés par les nouveaux courants de pensées qui jaillissent on ne sait d’où. Où est notre liberté ?  Où est notre possibilité de critique  (au bon sens du terme) pour nous permettre de faire des choix.  Tout ce qui se dit, tout ce qui se fait n’est pas meilleur, n’est pas mauvais.  Pourquoi ne pas garder un peu le questionnement des enfants qui s’éveillent à la vie et qui disent souvent à leurs parents « pourquoi ? »

          Pourquoi ce changement ? Pourquoi tel choix ?  Qu’est-ce qui est possible ?  Quelles sont les personnes qui sont concernées ? Qu’est-ce que je sais ?  Est-ce que je connais bien le problème ?  Je fais confiance  à qui ?

En voilà des questions ! Il serait  possible d’en trouver d’autres ;  nous  pouvons avoir, l’impression que  tout est compliqué.   Sans se poser toutes ces questions mais  quelques unes ;  c’est à cette condition que nous pouvons  rester libres de nos choix, et aller à l’essentiel. 

        Vivre c’est aller de l’avant. Notre vie est faite de changements. Nous passons de la condition de bébé  à  enfant, à adolescent, à adulte. La vie ne s’arrête pas.

        Pour ce qui concerne la vie de l’Eglise, depuis toujours, des modifications ont été apportées. La foi en Dieu, Jésus-Christ  a été la même, mais la façon de l’exprimer de la vivre  a évolué suivant les circonstances. Sans être un spécialiste de l’histoire de l’Eglise nous ne pouvons que constater  ce fait. Aujourd’hui comme hier il est nécessaire, nous devons chercher à nous adapter à notre situation  sans pour autant que notre foi en soit changée bien au contraire.

         Aussi  le dimanche 9 janvier 2011 à l’issu de la messe voici ce que l’équipe d’animation paroissiale ( EAP)  propose :

 1° :   nous vous invitons  à partager la galette des rois  en  nous souhaitant une bonne année.

 2° :    Pour faire en sorte que cette année soit bonne pour la paroisse  ceux qui le souhaitent pourrons partager le repas que chacun apportera, nous mettrons en commun.

 3° :     Ensuite  nous pourrons prendre un peu de temps pour réfléchir, en petit groupe, aux orientations qui nous  paraîtront bonnes à mettre en application.  Ce qu’il faudra « faire autrement ou mieux »

 L’an dernier nous avions envisagé de porter notre effort sur l’accueil. Mais nous n’avions pas été précis sur « comment faire ? » cette année, à nous d’approfondir cet aspect.

Sous les différents clochers de la paroisse

Portrait d’une église

 

Depuis quelques mois, l’édifice le plus ancien du village, c’est à dire l’église de Sainte Thorette, a fait l’objet de nombreux travaux.

 La porte d’entrée, 2 battants, qui était un vrai courrant d’air, a été restaurée, repeinte et isolée, ainsi que les portes de côté et de la sacristie, travail exécuté par les employés municipaux.

 Le système des 2 cloches, l’une datant de 1516, la seconde « Aglée » de 1892, a été remis aux normes – la passerelle et la charpente de maintien des cloches ont été réparés par une entreprise spécialisée – pour un montant assez élevé de 5000€.

 La fondation du Patrimoine doit faire un inventaire des travaux futurs, du mobilier, en faisant un diagnostic pour permettre un financement par tranche sur des projets (vitrail, tribune, couverture, sol du chœur, …) et entraînant une souscription pour obtenir une subvention.

 La sacristie, qui paraît-il (d’après les enfants) ressemble à Fort Boyard – où est le Père Fouras ? – aurait bien besoin d’être rajeunie.

 Parmi toutes les réalisations, un autel en bois, une quinzaine de chaises, une nappe ont été offerts par des paroissiens généreux.

 C’est la preuve d’une volonté de conserver un patrimoine.

 Le coq du haut de son clocher peut être fier de son édifice, et qui sait, même s’il ne chante pas, il doit se réjouir d’entendre sonner les cloches à toutes volées rappelant que nous sommes de tradition chrétienne.

 Sachons aussi remercier, tous ceux qui de loin  ou de près donnent de leur temps, pour rendre une église plus accueillante

Jeanne Lalande

Les 50 ans du « CCFD Terre Solidaire »

Historique : Au début des années soixante, des mouvements d’Action Catholique et des Services d’Eglise déjà engagés dans des actions de solidarité nationale et internationale décident de répondre, ensemble, à l'appel lancé par la FAO, relayé par Jean XXIII, pour la lutte contre la faim dans le monde.

     Organisés en réseaux en France et au niveau international, ces mouvements et services de chrétiens laïcs reçoivent des évêques la mission d’animer et de gérer une collecte de Carême de l'Église en France. Ils se constituent en association pour susciter et encourager des actions de solidarité avec le « tiers monde ». Ainsi naît en 1961 le Comité catholique contre la Faim, d’un accord commun entre les mouvements et l’épiscopat. Très vite il apparaît, que la lutte contre la faim ne peut aboutir que par le développement des populations concernées. En 1966, le CCF devient « Comité catholique contre la Faim et pour le Développement » : CCFD.

     Donc en 2011 nous fêterons les 50 ans du CCFD Terre Solidaire. Pour la région le rassemblement aura lieu à Orléans le 2 AVRIL, retenez cette date. Nous vous donnerons des informations précises pour pouvoir y participer. Des transports en cars seront organisés. Il sera difficile de faire le voyage en voiture, il n’y aura pas  de parkings.     

Le service évangélique des malades

 

Dimanche de la Santé  - 13 février 2011

 

Si les personne s de vos familles, entrant à la Maison de Retraite de Mehun, souhaitent être visités par des membres du SEM (Service Evangélique des Malades), merci de le signaler à la Maison Paroissiale.

      Il y a deux ans, le sacrement de malades a été célébré à l’église pendant une messe du dimanche. Le service évangélique des malades  envisage de pouvoir renouveler  cette célébration pour les personnes qui ne l’ont pas reçu et qui par leur fatigue due à l’âge ou la maladie souhaitent avoir ce soutien, ce réconfort  de la prière de l’Eglise. Qu’elles se fassent connaître à la paroisse. 

Abbé Daniel Godest

Collecte paroissiale

Comme chaque année à cette période de l’année nous venons vous solliciter pour faire une offrande à la paroisse. Certaines personnes reçoivent directement par la poste une enveloppe, d’autres peuvent se la procurer dans les églises. Vous savez que les frais qu’une paroisse doit assurer, ne peuvent être couverts qu’avec les dons que les fidèles peuvent faire. Il n’existe  aucune autre source de revenus.
Merci d’avance de permettre que nous puissions assurer les différentes activités de la paroisse.

Carnet familial

BAPTEMES

 
SEPTEMBRE 2010

 

-    Ocèane ARDONCEAU

-    Mathys BESSEMOULIN

-    Maëlys PATHENEY

-    Chloé RENARD

-    Chloé COTIN

-    Agathe POUILLOT

-    Camille BACHELIE

-    Romane BACHELIER

-    Cathie TRIPEAU

-    Emma BARBOSA DA SILVA

-    Ethan GOURSAUD

 

OCTOBRE 2010

 

-    Louise MATHIEU

-    Emile-Pierre MATHIEU

-    Diego DE SOUSA

-    Maëlyn SCHNEIDER

-    Margot VANDECANDELAERE

-    Martin DARDON

-    Loric FOUGERAY

-    Adrien FOURNIER - - CHAPIN

-    Romane POURCHERT

-    Myla GUERIN

-    Eloy GUERIN

-    Arthur DELORME

-    Noah LA PAIX

-    Alexis ROSSOW

 

MARIAGES

 
Septembre 2010

 

Foëcy :                      Eddy NEUILLY et Lucie GIBARD

 

Mehun :                     Cyril COTTIN et Sabrina GAILLARD

 

Octobre 2010

 

Mehun :                     Arnaud PEREIRA et Amélie VINETTE

 

 

SEPULTURES

 

Septembre 2010

 

Mehun :     Roland BOUQUIN

                 Serge LARPEN

                 Geneviève CARTIER

                 Pascal BARILLET

                 Michel MARTIN

                 Louis FOUCAT

                 Bernard GALY

                 Jean MOUILLET

                 Jean Paul GIRAUD

                 Simone REBUFFIE

 

 

Octobre 2010

 

Mehun :     Jeannine PINAUD

                 Maria Helena FERREIRA

                 Roland TAVARIN

                 Jean CAILLAT

                 Jacques VILLEMONT

 

Quincy:      Remi BRULE

 

Vignoux :    Jean BECHIA