Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Pourquoi une nouvelle paroisse ?

Souvenez-vous ! En 1994, dans le cadre de la Réforme des paroisses du diocèse voulu par le Synode en 1990, Mgr Plateau, archevêque de Bourges, avait installé dans notre secteur 2 paroisses :

La paroisse d’Avord comprenant Farges en Septaine et Savigny en Septaine et la paroisse de Baugy comprenant Azy, Chaumoux-Marcilly, Etréchy, Gron, Saligny-le-Vif, Villabon et Villequiers.
L’une et l’autre ont fonctionné avec un curé affecté dans chacune. Beaucoup gardent le souvenir de Père Joseph COSTES (Avord) et du Père Jean-Marie DUCHAUFFOUR (Baugy). Pourtant, n’oublions pas trop vite qu’avant 1994, le curé de Baugy était aussi curé de Farges en Septaine et de Savigny en Septaine.

Mon prédécesseur, le Père Alain LAFORGE, nommé de 2003 à 2010 comme curé des 2 paroisses, avait engagé les paroisses à s’organiser dans un fonctionnement  inter-paroissial. En arrivant en Septembre 2010, je prenais la fonction de curé pour poursuivre le travail lancé par mon prédécesseur sur ce plan. Depuis plus de 10 ans, les initiatives étaient prises dans le but de rassembler les forces vives des 2 paroisses afin d’assurer une meilleure qualité de vie ecclésiale. Il est plus motivant pour des jeunes et des adultes de s’intégrer dans une communauté en nombre.
Ne manquons pas de souligner que la diminution des prêtres nous oblige de plus en plus à redéfinir dans le territoire paroissial, de nouvelles manières pour soutenir des pôles de vie et rendre viable une paroisse.
Pour maintenir 2 paroisses distinctes, il faudrait que chacune puisse s’organiser et avoir les moyens humains suffisants pour remplir les tâches de la mission. Ce qui n’est plus le cas depuis plusieurs années. Avord et Baugy ont, de par le contexte de pénurie des prêtres et des laïcs, rassemblé leurs forces vives, pour tenir une organisation vivante malgré des difficultés (renouvellement des équipes).
Les orientations diocésaines du 24 novembre 2013, données par notre archevêque Mgr Armand Maillard, ont suscité la réflexion de notre équipe d’animation pastorale (EAP) et de nos conseils économiques en vue de redéfinir le découpage des paroisses en une seule.
Après concertation du conseil épiscopal et du conseil presbytéral, la décision de réunir les 2 paroisses en une a été validée par notre archevêque.

Qu’est-ce que cela va changer ?
J’oserai dire, pas grand-chose !!! Car les services (accueil, secrétariat, EAP, catéchèse, aumônerie, préparation aux sacrements de baptême, mariage, Secours Catholique, service évangélique des malades, pastorale des funérailles) fonctionnent en inter-paroissial depuis quelques années. D’autres services ressentent aujourd’hui le besoin de s’entraider comme les équipes liturgiques.
Le changement sera de créer un nouveau conseil économique. Un nouveau compte paroissial sera mis en place dès janvier 2016. Nos charges, nos dépenses et nos recettes seront communes.
La nouvelle paroisse, l’unité des 11 communes, ne doit pas nous faire oublier la particularité de chaque commune, c’est un travail pour lequel nous devons rester attentifs. Comment maintenir une équipe de chrétiens dans chaque village capable de vivre une proximité dans sa propre commune ?

Quel sera le nom de la nouvelle paroisse ?
St Martin, St Hugues, St Germain… ? L’EAP a choisi une figure spirituelle locale dont aucune de nos églises porte le nom : Bienheureuse Elisabeth de la Trinité en Septaine.
Née en 1880 dans le camp militaire d’Avord, elle deviendra carmélite à Dijon. Auteur mystique, musicienne, Elisabeth fut béatifiée en 1984 par le pape Saint Jean-Paul II.
Certains diront que le privilège revient à Avord, et pourtant, Baugy ne peut oublier que la paroisse a donné une vocation au Carmel de Bourges : Elisabeth Roux, actuelle prieure.
Ainsi, les 2 paroisses sont étroitement liées par la spiritualité du Carmel et nous nous en réjouissons.
L’année 2016 sera le 110ème anniversaire de la mort d’Elisabeth de la Trinité (9 novembre 1906). En lien avec une fête de la Bienheureuse, notre archevêque a retenu la date du 11 janvier qui marque la profession religieuse, vœux perpétuels.
Aussi, l’installation de la nouvelle paroisse fut célébrée le dimanche le plus proche : Dimanche 10 janvier 2016 à 10h30 à Avord.

Chers frères et sœurs, je rends grâce avec vous pour que sous le regard et l’aide de la Bienheureuse Elisabeth de la Trinité, nous puissions continuer à  cheminer dans les pas du Christ en vivant l’unité et la communion qui nous rassemblent tous.
Qu’en cette année de la Miséricorde, Dieu nous donne la force, le courage, la confiance et la persévérance de marcher ensemble.

 « Arrivons à cette Unité consommée en Lui » 
       Bienheureuse Elisabeth de la Trinité.