Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu
Newsletter
Navigation

Messe de sainte Barbe à Jouet samedi 3 décembre 2016

       Ce soir, les pompiers de jouet fêtaient leur sainte patronne :sainte Barbe.

Dans son mot d'accueil le Père Léopold GOGA nous a conté la vie de sainte Barbe :   Son père, Dioscore, aurait été un riche édile païen d'origine phénicienne. Un jour, son père décida de marier Sainte Barbe à un homme de son choix ; elle refusa et décida de se consacrer au Christ. Pour la punir, son père l’enferma dans une tour à deux fenêtres, mais un prêtre chrétien, déguisé en médecin, s’introduisit dans la tour et la baptisa.  Au retour d’un voyage de son père, Barbe lui apprit qu’elle avait percé une troisième fenêtre dans le mur de la tour pour représenter la Sainte Trinité et qu’elle était chrétienne.

Furieux, le père mit le feu à la tour. Barbe réussit à s’enfuir, mais un berger découvrit sa cachette et avertit son père. Ce dernier la traîna devant le gouverneur romain de la province, qui la condamna au supplice. Comme la jeune fille refusait de renier sa foi, le gouverneur ordonna au père de trancher lui-même la tête de sa fille. Elle fut d'abord torturée : on lui brûla certaines parties du corps et on lui arracha les seins, mais elle refusa toujours d'abjurer sa foi. Dioscore la décapita mais fut aussitôt châtié par le Ciel. Il mourut frappé par la foudre.

Quand les chrétiens vinrent demander le corps de la jeune martyre, ne voulant ni utiliser son prénom païen ni se dévoiler en utilisant son prénom de baptême chrétien, ils ne purent en parler que comme « la jeune femme barbare », d'où le nom de sainte Barbara qui lui fut donné.

 

 

 

 

 

                Dans son homélie, le Père Léopold rappelle  la signification du temps de l'Avent : un temps pour aplanir les montagnes vers Dieu, et que les pompiers, de par leurs missions aplanissaient les difficultés des personnes qu'il secourent, et que pour eux, c'est à chaque sortie.                                                   

                 Il rappelle aussi que l'Avent est le temps de l'annonce de la venue de Dieu par l'intermédiaire de son Fils Jésus; cest pour celà que chaque dimanche les lectures sont des textes des prophètes, qui sont des personnes qui parlent au nom de Dieu, qui ont connaissance des évènements à venir qu'ils annoncent par leurs écrits ou leur parole; mais ces évènements ne sont pas sur l'échelle humaine du temps. Leur messages sont des messages de sagesse, dénonçant le mal, dictant des conduites à tenir, comment aplanir les montagnes qui séparent les hommes , et les hommes de Dieu.

                                                                                                                                                                                                                

     Avant la bénédiction finale, les pompiers ont récité la prière du pompier:

Seigneur, me voici devant toi, moi sapeur pompier. Donne-moi la force d’être toujours disponible pour aller aider et secourir les personnes en difficulté ou en danger. Q’en toute personne qui crie à l’aide, Je vois l’image du Christ Jésus et mon prochain à secourir.Si l’angoisse me prend devant l’ampleur d’un sinistre, Donne-moi le courage d’un vrai soldat du feu, Prêt à lutter pour assurer la sécurité de tous.“ Sauver ou périr ” telle est notre devise. Seigneur, fais que je puisse sauver beaucoup de personnes sans m’enorgueillir, même au péril de ma vie. S’il fallait périr, reçois-moi dans ta lumière, Seigneur Jésus, Toi qui a péri pour nous sauver. J’ose encore te demander de bénir ma famille, qui souvent s’inquiète quand je suis en service. Que sainte Barbe, notre patronne protège mes compagnons et moi-même. AMEN