Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu
Newsletter
Navigation

dimanche 17 janvier début de l'ANNEE de la MISERICORDE

Messe du samedi 16 janvier  Messe du passage de la Porte de la Miséricorde:

       Ce samedi les fidèles se sont retrouvés sous le porche de l'église de Germigny avant la messe pour écouter les explications du Père Stéphane concernant cette année de la Miséricorde et les symboles du passage de la Porte.

Le Père Stéphane nous a rappelé que dans certaines tribus indiennes, à chaque entrée de l'hiver, tous les biens matériels étaient mis en commun et répartis à part égale afin que chaque famille puisse passer le meilleur hiver possible. Pour nous, il s'agit de remettre les compteurs de notre coeur à zéro, et de prendre des engagements simples de la vie courante pour être miséricorde. Dans ses propos il nous racontait son après midi avec les jeunes d'aumônerie à qui il a dit que les gestes simples de la vie courante pouvaient être les relations humaines entre les générations telles que jeunes et grands parents. Ce soir nous avions la chance d'avoir toutes les générations réunies: du jeune bébé aux personnes âgées, en passant par les enfants, les jeunes et les adultes. Nous avions la chance de pouvoir tous vivre ensemble, mais c'est par nous que passent nos relations. Sous le porche, la scène centrale du tympan représente une Vierge à l'Enfant assis sur un trône; elle est encadrée par une adoration des mages. Le Père Stéphane nous invitait à entrer dans l'église en passant sous cette scène, en nous rappelant que la Vierge Marie était elle même Miséricorde. Nous entrions en procession avec la musique de l'hymne officiel de l'année de la Miséricorde.

 

             L'homélie de notre célébration a été faite par une personne qui a développé la lettre de saint Paul aux Corinthiens qui nous parle des dons que nous avons reçu et que nous devons faire fructifier. comme exemple Françoise nous a parlé de ces paersonnes qui se réunissent pour préparerles célébrations; certains ont reçu un don pour chanter, d'autres pour lire, d'autres pour trouver des lecteurs. Ces personnes mettent ces dons au service de la communauté pour que nos célébrations soient vivantes. Chacun de nous a reçu des dons différents, à nous de les faire fructifier. Comment les faire fructifier? En les mettant au service de nos frères, car si nous gardons ces dons pour nous, ils n'ont aucun intérêt, par contre si nous en faisons profiter les autres, alors ces dons ont une valeur et de cette manière, l'Esprit peut vivre.

           A la fin ce la messe le Père Stéphane nous a envoyé faire fructifier les dons de chacun en ce début d'Année de la Miséricorde.

          Devant l'autel nous avions mis la carte de notre Doyenné, et la carte du monde pour nous rappeler que notre village fait partie d'un monde très grand, comme notre Eglise de la Paroisse fait partie d'un Doyenné, et de l'Eglise Universelle qui est présente dans le mode entier. Au milieu, le logo de la Miséricorde.