Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

les 30 ans des BESSES

Le WE des 30 ans des BESSES

 

  • Samedi 09 Septembre :  20h30  - Veillée de Prière à Heugnes

 

  • Dimanche 10 Septembre : 10h30 -  Conférence du Père Thomas à l’église d’Heugnes

« Pour sortir de l’addiction : la liberté intérieure »

 

- 11h Messe à l’église d’Heugnes présidée par Mgr. Maillard

- 13h Déjeuner sur réservation

- 15h Animations et Spectacles : théâtre, diaporama, témoignages…

- 17h30 Prière et fin

 

Témoignage Catherine Bernès, bénévole aux Besses (2016)

 (…) une neuvaine avait été priée pour accueillir une présence féminine ; une ancienne assistante sociale semblait pouvoir répondre aux besoins. Je partage donc depuis presque 2 ans la vie de cette belle maison, accompagnant les jeunes dans leurs démarches administratives, nombreuses et médicales, fréquentes, en raison d’une santé souvent fragilisée. Les kilomètres parcourus facilitent les échanges, et la vie courante (cuisine, repas, veillées), que je partage avec eux, renforce l’amitié. La vie aux Besses, c’est vraiment une vie de famille ; des jeunes assoiffés de vie, des frères toujours présents et disponibles, le directeur, un vrai père, Mamie Thérèse, sans qui le linge deviendrait vite haillons, Chantal amie psychologue, qui aide les jeunes à mettre « des mots » sur « leurs maux », une fidèle équipe de bénévoles, chacun participant à la vie quotidienne.

            Comme dans toute famille, une vie faite de joies et de tristesses, de rires et de colères ; de nombreux partages nourrissent la réflexion, construisant l’amitié, fondement et moteur de la guérison. Chacun travaille, assumant les charges de la vie quotidienne, assurant l’entretien du potager, de la bergerie et du poulailler, ainsi que les ventes, fruits de cette famille féconde. Il y a aussi les invités : « Anciens », souvent devenus pères de famille, parents, amis, et de nombreux témoins, donneurs d’espérance pour tous. Les Besses : une école de vie, enrichie par la prière des frères. Et les fêtes… ! Qu’elle fut belle cette nuit de Pâques quand je suis devenue marraine d’Adam (20 ans) en présence de sa famille rassemblée ! Pour tout cela, Deo Gratias !

 

Témoignage Philippe Vannier, directeur des Besses

            (…) au long de ma carrière de formateur j’ai souvent entendu la phrase « il faut que le jeune soit acteur de son « projet », (…) et cela dès le premier contact téléphonique, où quelquefois après un appel des proches pour savoir s’il y a des chances que « ça marche » c’est le jeune qui doit appeler, se positionner, se motiver et se décider. Et cette décision, il la reprendra quotidiennement dans un choix souvent ébranlé dans les moments difficiles.

            Notre rôle, alors, est de l’accompagner, de le soutenir, de lui mettre sous les yeux les enjeux de son choix. (…) Je reviens au premier contact, car il arrive souvent que ce soit le directeur qui l’accueille au bout du fil : « oui, je voudrais venir mais dans deux mois, mon cousin se marie, pourrai-je m’y rendre ? » me dit un candidat.

            On amène alors le candidat à la prise de conscience qu’une restructuration exige un cadre sans regards en arrière, où il faut faire table rase de tout ce qui a pu occasionner un lien avec l’addiction, et où on pourra reprendre plus tard des relations avec ses proches sur de nouvelles bases, donc avec du temps, de la persévérance, et donc pas de sorties personnelles. Oui, l’interactivité est en continu dans les trois piliers de Saint Jean Espérance : relation au travail, aux autres, accompagnement personnel et dimension spirituelle.

 

Réveiller l’espoir d’être aimé, guéri, et oser y croire

 

 

cliquer ici     pour voir le site de Saint Jean Espérance