Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu
Newsletter

Enseignements du Frère Israël récollection Mézières en Brenne

Vous êtes le sel de la terre. Vous êtes la lumière du monde

 

Mathieu (5-13 -16) « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, comment lui rendre de la saveur ? Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens.

Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée.

Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.

De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux."

 

Voici quelques notes prises à la volée

 

"Vous êtes la Lumière du monde"

Dieu est Lumière

(1 Jean 1-5)  "Dieu est lumière, et qu'il n'y a point en lui de ténèbres."

(Gn 1. 1-5)  "La terre était informe et vide, les ténèbres étaient au-dessus de l’abîme (...) Dieu dit : « Que la lumière soit. » Et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était bonne, et Dieu sépara la lumière des ténèbres.

Nous aussi nous pouvons être comme le néant, "vagues et vides" , il y a des obstacles à la Lumière. Dans les épreuves en particulier, tout nous semble vide de sens.  Comment donner un sens à nos vies ?

En tant que chrétiens, nous avons une réponse. Suivre Jésus en faisant ses commandements. : suivre les commandements et imiter sa vie.

Comment pouvons-nous imiter le mode de vie de Jésus ? Les religieux vivent dans ces préseptes que sont "Pauvreté", Chasteté", Obéissance".

Chacun dans son propre état de vie peux suivre ces préceptes. Dans nos petites actions quotidiennes (Matthieu  5 : 16) "De même, que votre lumière brille aux yeux des hommes, pour qu’en voyant vos bonnes actions ils rendent gloire à votre Père qui est aux cieux."

(Eph5.08) "Autrefois, vous étiez ténèbres ; maintenant, dans le Seigneur, vous êtes lumière ; conduisez-vous comme des enfants de lumière "

Quels obstacles à la lumière ?

Éphésiens (4) (...) "Frères, en vue du jour de votre délivrance, vous avez reçu en vous la marque du Saint Esprit de Dieu: ne le contristez pas. Faites disparaître de votre vie tout ce qui est amertume, emportement, colère, éclats de voix ou insultes, ainsi que toute espèce de méchanceté. Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.(...)"

(Matthieu 19,16-30) La Parabole du jeune homme riche "(...) Il s'en alla tout triste car il avait de grands biens"

(Eph 4,17-19) "Je vous dis donc et vous adjure dans le Seigneur de ne plus vous conduire comme le font les païens, avec leur vain jugement et leurs pensées enténébrées : ils sont devenus étrangers à la vie de Dieu à cause de l'ignorance qu'a entraînée chez eux l'endurcissement du cœur,et, leur sens moral une fois émoussé, ils se sont livrés à la débauche au point de perpétrer avec frénésie toute sorte d'impureté."

Est-ce que mon plaisir passe en premier avant le besoin de mon frère ? Même mes petits plaisirs : mon feuilleton, mon émission préférée à la télévision, ma broderie, mon sport ...

(Gn 19. 5-10) La débauche des habitants de Sodome et de Gomorrhe

 

"Vous êtes le sel de la Terre"

Qu'est-ce qui donne du goût, de la saveur à nos vies ? L'amour... Mais pas l'amour humain... l'amour comme Dieu, l'amour divin, l'amour de Charité...

"La Charité, l'Amour du prochain, on commence par la demander à genoux en prière. On la reçoit de Dieu puis ensuite on la donner."

L'amour ça se voit.

1 Cor 13.1-11 Hymne à la Charité

Le Pape François dans son encyclique "La joie de l'amour" commente cet hymne à la charité.

"La Charité ne s'irrite pas" . La puissance de Dieu se manifeste par sa patience car Il EST LE Tout-Puissant

Vivre et laissez vivre à côté de moi l'autre tel qu'il est.

"La Charité est serviable ".Elle veut le bien de l'autre, promouvoir l'autre

"La Charité ne jalouse pas" (cf Caën et Abel) Quand le bien de l'autre est tristesse pour moi, c'est l'envie, la jalousie

Comment aimer l'autre si on ne s'aime pas soi-même ?

Aimer d'abord l'Image de Dieu en nous et l'image de Dieu en l'autre

Vaincre le mal par le bien en nous gardant de cette violence intérieure (envie, jalousie, irritation, agacement) qui nous fait du mal à nous-même.

 

Et bien d'autres réflexions encore que je n'ai pas pu noter.

 

Je vous livre une dernière note du Père Israël :

"Priez pour vos prêtres pour que leur enseignement soit conforme à la Vérité,  pour que ce soit le Christ qui parle par leur bouche."