Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu
Newsletter

EDITORIAL DU MOIS

Editorial du mois de Décembre 2017

 

En ce début du temps de l’Avent, l’Eglise nous propose une modification dans la prière du Notre Père. Au lieu de dire « Et ne nous soumets pas à la tentation », nous dirons désormais « Et ne nous laisses pas entrer en tentation. »

Au-delà d’une simple modification de texte, nous sommes invités à modifier notre regard sur Dieu comme Sauveur.

            Dieu peut-Il tenter quelqu’un ? L’Epître de saint Jacques le rappelle vigoureusement : « Que nul, quand il est tenté, ne dise : « Ma tentation vient de Dieu. » car Dieu ne peut être tenté de faire le mal et ne tente personne » (Jc1,13). Dieu ne peut nous soumettre à la tentation dans le sens littéral du mot car il y aurait confusion entre Dieu et le tentateur.

            Dieu cependant peut éprouver son Peuple pour qu’il puisse à travers les épreuves grandir dans la foi et se tourner vers son Dieu. Saint Pierre nous le rappelle : « Aussi tressaillez-vous d’allégresse même s’il faut que, pour un peu de temps, vous soyez affligés par diverses épreuves, afin que votre foi, bien qu’éprouvée, cette même foi plus précieuse que l’or purifié au feu du creuset, devienne un sujet de louange, de gloire et d’honneur, lors de la révélation de Jésus-Christ » (1P1,6-7).

            Et ne nous laisses pas entrer en tentation. Si Dieu nous conduit au désert pour que nous y soyons éprouvés, Il ne nous éprouve pas Lui-Même. Demander de ne pas entrer en tentation, c’est donc demander à ne pas douter de la présence de Dieu au milieu de nous.

C’est en ce sens que Jésus dit à ses disciples à Gethsémani : « Priez pour ne pas entrer en tentation » (Mt26, 41). Car bientôt ils seront amenés à douter qu’il est vraiment Dieu. L’esprit est ardent mais la chair est faible.

Il est si simple aujourd’hui de douter face aux évènements que nous vivons dans la société, l’Eglise, nos familles ou face aux difficultés de notre propre vie. Alors c’est en ce sens que nous pouvons demander les uns pour les autres et aussi prier durant ce temps de l’Avent : « Seigneur, gardes-nous de douter de toi. Viens augmenter en nous la foi, l’espérance et la charité. »

Bon et saint temps de l’Avent à tous !

 

                                                                                                     Père Marie-Geoffroy