Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Pèlerinage de la Miséricorde à Pellevoisin

Dimanche 11 Septembre

Pèlerinage de la Miséricorde à Pellevoisin

 

Pour les doyennés du Boichaud Nord et de Brenne-Touraine

   

Pèlerinage de la Miséricorde à Pellevoisin

L’Année Sainte de la Miséricorde a débuté le 8 décembre dernier pour s’achever le 20 novembre prochain.

Ce Dimanche 11 septembre, c’est sous un doux soleil que les paroissiens des doyennés du Boichaud-Nord et de Brenne-Touraine se retrouvent à Pellevoisin pour fêter le Jubilé de la Miséricorde comme le Pape François l’a demandé à chaque paroisse du monde.

Pour commencer cette journée particulière, le Recteur du Sanctuaire Frère Jean-Emmanuel accueille, avec le soutien de tous les prêtres des deux doyennés, la centaine de pèlerins et propose une conférence sur la Miséricorde et  les quinze apparitions d’Estelle Faguette.

De nombreuses familles se présentent pour l’unique messe dominicale de ce jour, célébrée en plein air sur l’esplanade. Et c’est avec surprise que l’office débute au son des cors joués par les Cavaliers Catholiques, eux-mêmes en pèlerinage. La trentaine de jeunes enfants présents sont invités à suivre l’homélie, à l’écart des adultes : une grande icône sur la Miséricorde du Père et les paraboles du Fils Prodigue et de la Brebis perdue leur sont proposées afin qu’ils puissent échanger et réagir avec leurs propres mots sur ce don de Dieu.

Sous le soleil persistant, un pique-nique chaleureux est partagé et se clôt au son des cors des Cavaliers qui reprennent, après que leurs montures se soient bien reposées, leur route spirituelle.

L’après-midi donne l’occasion d’effectuer «un Parcours de la Miséricorde » : le Sacrement de la Réconciliation nous est proposé sur cette demi-journée. Trois étapes sont définies et présentées aux différents groupes et à leur chef d’équipe : Le cimetière de Pellevoisin, l’Église, le Parc du Sanctuaire ….pour aboutir, tous ensemble, au Passage de la Porte Sainte.

Le cimetière : Devant les sépultures de Georges Bernanos, Estelle Faguette et le Pére Arthelme Salmon, curé de Pellevoisin de 1869 à 1902, un frère de Pellevoisin nous offre un bref aperçu de leur vie et de leur « œuvre ». G. Bernanos (1888-1948) a pour épitaphe « Quand je serai mort, dites au doux royaume de la terre que je l’aimais plus que je n’ai jamais osé le dire ». Quelle beauté ! Devant la tombelle d’Estelle, décédée le 23 août 1929 à 86 ans, nous récitons le « Je vous salue Marie ».   

Sœur Marie-Anne nous convie ensuite dans l’église de Pellevoisin pour une « piqure de rappel » : l’Église est « le signe et l’instrument pour être uni à Dieu » (cf Cathéchisme de l’Église Catholique Vatican II) Par le baptême, nous y entrons pour être prêtre, prophète et roi ; Estelle Faguette a fait mettre un ex-voto dans l’église de Pellevoisin : « J’ai invoqué Marie au plus fort de ma misère ; j’ai obtenu de son Fils ma guérison entière ; » 

               

Le Parc du Sanctuaire nous offre plus tard la possibilité, grâce à un jeune séminariste Vincent, de connaitre son histoire et de nous recueillir devant l’une des stations.

« La Miséricorde, c’est le chemin qui unit Dieu et l’homme, pour que celui-ci ouvre son cœur à l’espérance d’être aimé pour toujours malgré les limites de son péché ; » Pape François Bulle d’indiction de l’Année Sainte de la Miséricorde (11 avril 2015). C’est par cette très belle définition que nous sommes accueillis pour passer la Porte Sainte. Le vicaire général Père Stéphane Maritaud, le Recteur du sanctuaire ainsi que tous les prêtres des 2 doyennés nous bénissent et nous envoient en mission pour que nous allions annoncer l’Enseignement du Christ.

Très belle journée partagée en doyenné et en famille, un vrai ressourcement, une « petite résurrection ». et….. un grand merci à tous nos prêtres et frères de nous avoir concocté un tel pèlerinage pour le Jubilé de la Miséricorde.

 

Évelyne LE PAPE, Martine VERRIER et Marie-Sophie MEAUDRE