Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Bénédiction de la Croix de Bellevue

Dimanche 3 Avril

Bénédiction

de la  Croix de Bellevue

 

Bénédiction de la croix de Bellevue

et du monument commémoratif de l’assassinat d’Henri Bidault (Voir l'article ci-oint)

par les pères Éric Bassène et Loïc Jaouanet en présence de l’abbé Stéphane Maritaud

vicaire général du diocèse de Bourges.

 

La croix de Bellevue est construite en chêne de 15 sur 15 cm de section,  sur un module de 1,20 m. La hauteur de la croix est de 4,80 m, la croisée est à 3,60 cm et la traverse fait 2,40 m.

Les origines précises de la croix de Bellevue sont inconnues. Elle a vraisemblablement été érigée au XIXème siècle en mémoire d’une des nombreuses missions qui ont jalonné, de la Restauration à la première moitié du XXème siècle, le retour des campagnes françaises vers la foi catholique.

Elle a été reconstruite en 1930, en 1991 et en 2016.

Très présente dans le paysage châtillonnais, elle a été pendant tout le XXème siècle l’un des points de ralliement des jeunes du patronage Jeanne d’Arc créé en 1909, installé d’abord rue du Murier puis dès 1911 dans les locaux de la rue de Bellevue.

En 1911 le curé Paulmier assisté de l’ abbé Foucher, créent au sein du patronage la société de musique et de gymnastique « La Patriote ». Le curé Paulmier est président de la nouvelle société, ses deux  vice-présidents sont Henri Bidault et Edouard Girault.

    

Autour de l’abbé Christophe Augé, les jeunes du patronage Sainte Jeanne d’Arc se réunissent le jeudi en fin d’après-midi pour la prière au pied de la croix de Bellevue.

 

             (Cliché anonyme de 1953)

                                      

 

 

 

Les paroissiens sont venus en procession après la messe dominicale jusqu’à cette nouvelle Croix de Bellevue généreusement offerte par Mr Charpentier.

 

Sur cette photo nous voyons le père Stéphane Maritaud, vicaire général du diocèse de Bourges, bénir la nouvelle croix.

L’ancienne croix avait été détruite en 2015 par la tempête.

              Des petites croix, (que nous pouvons voir ci-dessus au pied de la nouvelle croix) ont été confectionnées dans le bois de l’ancienne croix par Jean-Pierre Brard aidé de quelques amis. Elles ont ensuite été distribuées à chaque participant.