Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Une mission d'Eglise, un service de l'Evêque

L’aumônerie catholique est un service d’Eglise, présent dans tous les lieux de détention sur le territoire français.

Les Murs de l’Église

Lorsque l’on entre ou sort de prison, lorsque l’on vit en prison, les murs ont un sens réel, concret et aussi symbolique qui marque la vie de la personne et de la société entière : l’aumônerie, dans ce contexte, veut être une ouverture pour les personnes : il n’y a pas d’enfermement définitif. Rien ni personne ne peut empêcher d’aspirer à l’air libre de la société, de la famille, du travail, de l’avenir, de la joie de vivre.

L’aumônerie est toujours constituée d’une équipe de personnes envoyée par l’Église, au nom de l’Église, pour signifier une espérance toujours possible pour toute personne, un changement de vie est envisagé, préparé, cultivé. Toute personne humaine compte pour Dieu. Pour l’évêque, plusieurs fois par an, prier avec la communauté de foi, composée des membres de l’équipe d’aumônerie et des détenus qui le souhaitent, est un moment important, auquel il ne s’habitue pas. Il le fait au nom des fidèles de tout le diocèse. Dans la foi, toute personne est une créature de Dieu appelée à devenir Fils et Fille de Dieu et à parler à Dieu en lui disant « Notre Père ».

Notre pape François invite les chrétiens à former une Église pauvre avec les pauvres, tournée vers le « dehors », capable de faire résonner humblement l’Évangile aux « périphéries » de notre société.

L’aumônerie s’y emploie, envoyée et soutenue par les communautés chrétiennes de notre diocèse de Bourges. C’est la joie de l’Évangile ! Un trésor inestimable.

Semaine sainte 2014

‡Armand Maillard, archevêque de Bourges

                                                  

DIEU FAIT VIVRE

Le DIEU de JESUS CHRIST qui se révèle aux hommes, est un DIEU qui se donne sur les chemins de la vie.

C’est un DIEU qui n’exige pas qu’on s’humilie devant lui.

Il marche avec les hommes, il prend part au dialogue par sa PAROLE.

Il propose des réponses, sur le sens de l’amour, au lieu de nous enfermer dans le silence.

Sa PAROLE explique au lieu de condamner.

Son regard sur notre vie ne juge pas : il éclaire notre chemin.

Il accepte nos faiblesses, il est secourable, il pardonne.

Il nous délivre de nos souffrances, nous libère et nous rends notre dignité.