Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

En pratique

Parce que l'aumônerie des prisons ne fait pas de figuration, elle est là de manière concrète sur le terrain, avec les détenus, pour les aider dans leur vie en milieu carcéral.

Avant tout, l'aumônerie écoute la parole des détenus :

  1. Rencontrer l'aumônier c'est trouver un confident qui ne jugera pas, mais bien au contraire, qui va écouter et aider dans le dialogue, rendre la dignité dans laquelle on va reconstruire et retrouver sa spiritualité.
  2. Recevoir des invités à l'aumônerie est un acte majeur pour un retour à une dignité retrouvée, c'est vital pour la solidarité et l'ouverture sur l'extérieur.
  3. Les aumôniers ont pris le temps de m'écouter et m'ont fait changer dans les mauvaises idées qui passent dans ma tête. J'essaie de mainenir cette bête immonde qui est la haine, au fond de moi;  je ne veux pas qu'elle refasse surface.
  4. Vivre en aumônerie c'est se rendre compte que l'on s'intéresse à ce que l'on est et pas à ce que l'on a fait. Ca m'a permis de pouvoir être à l'écoute de mon prochain et de l'aider à trouver son chemin de liberté, comme on m'a aidé à trouver le mien.
  5. C'est obligé que l'Église soit en prison pour réaffirmer la dignité de l'homme. l'Église en prison est indispensable parce que l'aumônerie peut être une façon d'alerter.

L'aumônerie catholique vient pour partager des temps de prière, échanger sur la dimension religieuse et spirituelle, sur la prise de conscience des responsabilités et de la dignité du respect dû à chacun; la célébration de la messe et des sacrements, notamment celui du pardon-réconciliation-pénitence, sont vécus aux horaires suivants : 

 

           Maison d'arrêt de Bourges - Le Bordiot                                              

                     Le mardi de 9h à 10h au quartier femme

                     Le samedi de 9h à 11h  au quartier homme

         

           Centre pénitenciaire de Châteauroux - Le Craquelin

           Centrale de Saint-Maur

L'aumônerie est aussi présente pour des rencontres individuelles, des échanges en tête-à-tête, soit en cellule, soit dans les chapelles avec les personnes détenues, dans l'esprit d'un suivi particulier et personnalisé qui assure, par des liens humains, un rapport équilibré. Ces rencontres atténuent le choc de l'incarcération, la prévention du suicide, donne l'apaisement dans le coeur à coeur de la prière, rompt l'isolement, renoue les fils des personnalités éclatées, tisse les liens humains hors des rapports de force et redonne la confiance utile à la vie.

 

Un document important présenté annuellement par l'aumônier catholique à l'administration pénitentiaire