Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

4 mars

Livre d'Osée 14,2-10. 


Ainsi parle le Seigneur : Reviens, Israël, au Seigneur ton Dieu ; car tu t’es effondré par suite de tes fautes. 
Revenez au Seigneur en lui présentant ces paroles : « Enlève toutes les fautes, et accepte ce qui est bon. Au lieu de taureaux, nous t’offrons en sacrifice les paroles de nos lèvres. 
Puisque les Assyriens ne peuvent pas nous sauver, nous ne monterons plus sur des chevaux, et nous ne dirons plus à l’ouvrage de nos mains : “Tu es notre Dieu”, car de toi seul l’orphelin reçoit de la tendresse. » 
Voici la réponse du Seigneur : Je les guérirai de leur infidélité, je les aimerai d’un amour gratuit, car ma colère s’est détournée d’Israël. 
Je serai pour Israël comme la rosée, il fleurira comme le lis, il étendra ses racines comme les arbres du Liban. 
Ses jeunes pousses vont grandir, sa parure sera comme celle de l’olivier, son parfum, comme celui de la forêt du Liban. 
Ils reviendront s’asseoir à son ombre, ils feront revivre le froment, ils fleuriront comme la vigne, ils seront renommés comme le vin du Liban. 
Éphraïm ! Peux-tu me confondre avec les idoles ? C’est moi qui te réponds et qui te regarde. Je suis comme le cyprès toujours vert, c’est moi qui te donne ton fruit. 
Qui donc est assez sage pour comprendre ces choses, assez pénétrant pour les saisir ? Oui, les chemins du Seigneur sont droits : les justes y avancent, mais les pécheurs y trébuchent.

 

Pour lire les textes du jour, rendez-vous sur l'AELF  

 

 

Méditation proposée par le P. Sébastien Durand

« Au lieu de taureaux, nous t’offrons en sacrifice les paroles de nos lèvres. »

Certes, de nos jours, nous n'offrons plus de taureaux, de bêtes grasses en sacrifice au Seigneur ; ce pouvait être un moyen pour acheter les faveurs du Seigneur... comme si on pouvait acheter quoique ce soit venant de lui...

Mais, en réfléchissant bien, n'y a-t-il pas, parfois, dans notre attitude, dans nos gestes, dans nos prières, dans nos actes de charité comme une manière de dire au Seigneur : « Regarde donc ce que je fais pour toi » ? Mais l'amour du Seigneur pour nous et gratuit et gracieux, ce n'est pas ce que nous faisons pour lui qui le fera plus nous aimer.

Orientation pour la journée : Seigneur, je t'offre en sacrifice les paroles de mes lèvres : une prière à Ta louange pour te rendre gloire pour les bienfaits que tu accomplis pour moi ; et de belles paroles, bonnes, justes et constructives pour le bien de tous ceux qui m'entourent.