Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

19 février

Livre d'Ézéchiel 18,21-28. 


Ainsi parle le Seigneur Dieu : Si le méchant se détourne de tous les péchés qu’il a commis, s’il observe tous mes décrets, s’il pratique le droit et la justice, c’est certain, il vivra, il ne mourra pas.
On ne se souviendra d’aucun des crimes qu’il a commis, il vivra à cause de la justice qu’il a pratiquée. 
Prendrais-je donc plaisir à la mort du méchant – oracle du Seigneur Dieu –, et non pas plutôt à ce qu’il se détourne de sa conduite et qu’il vive ? 
Mais le juste, s’il se détourne de sa justice et fait le mal en imitant toutes les abominations du méchant, il le ferait et il vivrait ? Toute la justice qu’il avait pratiquée, on ne s’en souviendra plus : à cause de son infidélité et de son péché, il mourra ! 
Et pourtant vous dites : “La conduite du Seigneur n’est pas la bonne”. Écoutez donc, fils d’Israël : est-ce ma conduite qui n’est pas la bonne ? N’est-ce pas plutôt la vôtre ? 
Si le juste se détourne de sa justice, commet le mal, et meurt dans cet état, c’est à cause de son mal qu’il mourra. 
Si le méchant se détourne de sa méchanceté pour pratiquer le droit et la justice, il sauvera sa vie. 
Il a ouvert les yeux et s’est détourné de ses crimes. C’est certain, il vivra, il ne mourra pas.

 

Pour lire les textes du jour, rendez-vous sur l'AELF  

 

 

Méditation proposée par le P. Jean-Christophe Carpentier

Se détourner de ses péchés, de sa méchanceté, pratiquer le droit et la justice, voilà ce qu’attend de moi le Seigneur pour que je vive !!!

Orientation pour la journée : je contemple cette soif du Seigneur qui veut que je vive pleinement. Je me laisse habiter de sa confiance afin de trouver la paix. Je porte aujourd’hui l’effort sur le tri à faire de ce qui m’empêche de vivre vraiment, mon manque d’estime de moi, des autres, de Dieu, mes péchés et aussi de ce qui m’apporte paix, sérénité, joie intérieure, ouverture aux autres.