Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

14 février

Livre du Deutéronome 26,4-10. 


Le prêtre recevra de tes mains la corbeille et la déposera devant l’autel du Seigneur ton Dieu. 
Tu prononceras ces paroles devant le Seigneur ton Dieu : « Mon père était un Araméen nomade, qui descendit en Égypte : il y vécut en immigré avec son petit clan. C’est là qu’il est devenu une grande nation, puissante et nombreuse. 
Les Égyptiens nous ont maltraités, et réduits à la pauvreté ; ils nous ont imposé un dur esclavage. 
Nous avons crié vers le Seigneur, le Dieu de nos pères. Il a entendu notre voix, il a vu que nous étions dans la misère, la peine et l’oppression. 
Le Seigneur nous a fait sortir d’Égypte à main forte et à bras étendu, par des actions terrifiantes, des signes et des prodiges. 
Il nous a conduits dans ce lieu et nous a donné ce pays, un pays ruisselant de lait et de miel. 
Et maintenant voici que j’apporte les prémices des fruits du sol que tu m’as donné, Seigneur. » Ensuite tu les déposeras devant le Seigneur ton Dieu et tu te prosterneras devant lui.

 

Pour lire les textes du jour, rendez-vous sur l'AELF   

 

Méditation proposée par Mgr Armand Maillard

Dans cette première lecture, nous entendons le conseil de Moïse à son peuple : il évoque l’histoire du peuple esclave en Egypte et libéré de cet esclavage. Le Seigneur a entendu ce cri et l’a libéré de la misère. En redisant ces paroles, le peuple est invité à offrir les fruits du sol. Le geste d’offrande et le récit de la libération se rejoignent dans la prière d’offrande.

Orientation pour la journée : à l’occasion de ce 1er dimanche de Carême, je pourrais relire un morceau de l’encyclique du pape « Laudato Si » (n° 87) : contempler et offrir un produit de la nature, de la création, comme don du Seigneur.

Je pourrais, dans une église, relire mon histoire et redire dans ma prière comment la foi a été une libération qui m’apporte la joie de croire.