Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Une dédicace réussie

Dimanche 22 octobre dernier se tenait la dédicace du livre "La grâce d'une cathédrale" aux éditions La Nuée Bleue. Les principaux auteurs, dont les pères Audat et Massip, étaient évidemment présents au côté de Mgr Maillard.

C'est en la cathédrale Saint-Étienne de Bourges que se tenait la séance de dédicace du livre portant sur ce même édifice. Ce ne sont pas moins de 150 personnes qui sont venues faire marquer leur(s) ouvrage(s) de la main des auteurs de ce beau livre.

Parmi les auteurs, on peut compter les initiateurs du projet comme les pères Audat et Massip, mais encore Mgr Armand Maillard et Mgr Joseph Doré, directeur de la publication et archevêque émérite de Strasbourg.

On notera de nouveau le travail impressionnant, aussi-bien d'un point de vue qualitatif que quantitatif fourni par chacun pour rendre compte de l'histoire et de la richesse de notre cathédrale. S'il y a un ouvrage de référence à avoir sur la cathédrale, c'est désormais celui-ci !

Ferrante Ferranti, le photographe de l'ouvrage, était également présent pour signer, mais cette fois de sa plume, les livres présentés à lui. Mais son oeil l'a parfois absenté de la table. En effet, en pleine séance de dédicace, le père Massip s'est exclamé : "Oh, la cathédrale s'illumine, regardez comme c'est beau !" En effet, alors que le temps était à la grisaille, un rayon de soleil perça le ciel pour venir illuminer la cathédrale de la couleur de ses magnifiques vitraux, largement mis en valeur au sein du livre.

Le photographe, professeur à Science Po. Paris, s'absenta alors quelques minutes le temps de prendre quelques photos supplémentaires.

On ne doute pas que cette illumination inspira d'autres auteurs dans leurs dédicaces.

C'est un rendez-vous auquel médias et amateurs d'arts, de beaux livres et de notre cathédrale ont répondus présents. Ce lancement laisse présager un bel avenir et une belle reconnaissance à ce livre pour lequel nous sommes, il faut bien l'avouer, un peu chauvins.

 

 

François Chasseriau

Le 24 octobre 2017

 

 

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.