Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Mon Synode sur les jeunes : Vincent Joyau

C'est Vincent Joyau qui nous parle de sa vision du Synode sur les jeunes. Il est séminariste pour le diocèse de Bourges au séminaire inter-diocésain d'Orléans.

Je vois le synode pour les jeunes comme un temps particulier, comme une retraire qui se déroulerait dans la vie de tous les jours, avec des moments de rassemblements, d’écoutes, de réflexions, le tout dans la prière. Il est non seulement une réflexion sur les jeunes, mais des jeunes sur eux-mêmes avant tout. L’Église se met à leur disposition et à leur écoute.

je ne peux que féliciter les prêtres qui se mettent à l’écoute et accompagnent les jeunes dans la mise en place de rassemblements.

L’Église a toujours cherché à donner de l’importance aux actions des jeunes. Quand je vois ce qui se passe dans ma paroisse d’insertion ou d’après les récits de mes frères séminaristes, je ne peux que féliciter les prêtres qui se mettent à l’écoute et accompagnent les jeunes dans la mise en place de rassemblements.

 

Ce à quoi il nous faut être attentif est qu’il ne nous faut pas bouger pour simplement se faire remarquer, mais poser, pas après pas, des actes qui agiront dans la durée. Cela peut parfois produire une certaine frustration de ne pas pouvoir tout changer d’un coup. Le synode n’est pas un événement mais un temps qui commencera le 14 octobre. Il s’agira de faire prendre conscience qu’on est tous appelé à vivre d’une vocation particulière ; il s’agit maintenant de prendre le temps d’écouter cet appel.

 

Je crois au cheminement vocationnel de tous, dans le sens large que nous donne notre pape, et je suis très heureux de faire chaque jour un nouveau pas vers la vocation particulière qu’est la prêtrise. Aimer Dieu et les hommes, voilà l’objectif de tous. Mais sans le Christ modèle, et sans les disciples et leurs successeurs que sont les évêques, assistés des prêtres, cela nous est difficile.

C’est pourquoi j’aimerai et je crois que ce temps du synode est une invitation à se retrouver pour que chacun ait sa juste place dans l’Église.

Vincent Joyau

Séminariste pour le Diocèse de Bourges au
séminaire inter-diocésain d'Orléans

Le 9 août 2017

 

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.