Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Le synode sur la famille, c'est reparti !

Dimanche 4 octobre dernier, le Pape célébrait la messe d'ouverture de la deuxième cession du synode sur la famille. Trois thèmes ressortent selon le Saint Père : le drame de la solitude, l’amour entre l’homme et la femme, et la famille.

Après une première cession et consultation des chrétiens l'an dernier, un document de travail, l' "Instrumentum Laboris", a été rédigé. Il est le fruit de cette consultation au niveau mondial, pour permettre à l'assemblée synodale, le groupe de travail, d'avancer en Église sur les questions concernant la famille.

Comment l'Église se situe face aux évolutions de la famille dans la société ? Le mariage, le célibat, la place des personnes homosexuelles dans l'Église, l’ouverture à la vie et la contraception, l’accès à la communion des divorcés remariés : autant de thèmes sur lesquels les participants au synode sur la famille sont attendus. Un an après la première session, la deuxième a lieu en ce moment, sur le thème "La vocation et la mission de la famille dans l’Eglise et le monde contemporain", du 4 au 25 octobre 2015.

A l'ouverture des premiers travaux, hier matin, le Pape a rappelé à son auditoire que "Le Synode n’est pas une conférence ou un parloir, ce n’est ni un parlement ou un sénat, où on se met d’accord".

Tous les participants y occupent une place fixe, attribuée selon l’ordre de préséance : les cardinaux siègent aux premiers rangs, les évêques derrière, les autres tout en haut. Mais le psaume qu’entonne chaque matin un chœur placé de côté, pour la prière préalable aux travaux, rappelle que le lieu n’est pas aux tractations.

Assis derrière l’estrade, le pape François est apparu recueilli et très concentré. "Le Synode est un espace protégé où l’Église expérimente l’action de l’Esprit Saint", a-t-il répété en prenant la parole par la suite. Comme dans son homélie, la veille, il a cité l’Évangile pour insister sur le fait que la loi, comme le sabbat, est destinée à l’homme et non l’inverse, et rappeler comment "Dieu laisse les 99 brebis pour chercher la seule brebis égarée".

Autant d’incitations aux pères synodaux à ne pas s’enfermer dans le légalisme et à s’ouvrir à ce "Dieu toujours plus grand que nos logiques et nos calculs". Il les a invités à faire preuve de "courage apostolique", d’ "humilité évangélique, avec une prière confiante".

Le Saint Siège tient à ce que chacun soit tenu informé au jour le jour de l'avancée du synode grâce à une page dédiée sur son site internet. On pourra y trouver les directs vidéo de certains évènements et des conférences de presse, ainsi que des interviews, articles etc…

A cette occasion, le site portail de l’Eglise catholique en France publiera également tout au long du Synode des "Paroles d’évêques" sur la famille.

Le Jour du Seigneur publie également des chroniques sur son site pour que chacun soit informé de l'évolution de cette seconde cession.

En attendant, nous pouvons prier avec la prière pour la Sainte Famille, signée du Pape François, pour que l'assemblée sache avancer en suivant la volonté du Père.

 

François Chasseriau

Le 6 octobre 2015

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.