Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Le Pape à Assise pour la journée mondiale pour la Paix

Le Pape François est arrivé ce mardi 20 septembre à Assise dans les pas de Saint Jean-Paul II, 30 ans auparavant, à l'occasion de la journée mondiale pour la paix.

Arrivée du Pape François à Assise

 

Dans tout Assise, résonne encore l’appel lancé la semaine dernière par le pape François dans son homélie sur le P. Hamel. "Comme il serait beau si toutes les confessions religieuses disaient : ‘’Tuer au nom de Dieu est satanique !”" Dimanche soir, dans un témoignage à la fois courageux et poignant, l’archevêque de Rouen s’en est à nouveau fait l’écho. "Je voudrais demander la grâce de continuer le chemin du dialogue, un dialogue qui soit plus fort et plus vrai, plus intérieur", a lancé Mgr Dominique Lebrun.

"Le P. Hamel est une victime pour toute l’humanité", lui a aussitôt répondu Mohammed Sammak, conseiller politique du grand mufti du Liban. Cet intellectuel lié à la communauté de Sant’Egidio a reconnu qu’« affronter le thème de l’extrémisme religieux est un devoir qui concerne avant tout les musulmans. Ces derniers doivent libérer leur religion du dérèglement auquel les extrémistes l’ont soumise en l’utilisant comme instrument de vengeance. »

Ce mardi 20 septembre, le pape François a dénoncé une nouvelle fois ceux qui font la guerre au nom de Dieu, en se rendant à Assise prier pour la paix au côté de dignitaires d'autres grandes religions et de victimes de conflits.

"Dieu est un Dieu de paix. Il n'existe pas de Dieu de guerre", a-t-il lancé lors de la messe matinale à sa résidence Sainte-Marthe au Vatican, avant de prendre l'hélicoptère pour la cité médiévale.

Il a insisté sur les horreurs que traversent les pays plongés dans la violence, "sur ces terre où jour et nuit les bombes tombent et tombent". "Que le Seigneur nous donne la paix du coeur, qu'il nous ôte toute envie d'avidité, de cupidité, de lutte. Non ! La paix ! La paix ! (...) Au-delà des divisions entre religions. Parce que nous sommes tous fils de Dieu".

à partir de 16h, chaque représentant a été appelé à prier ensemble, mais dans des pièces séparées avant de converger pour une cérémonie commune et la proclamation d'un message de paix prévue pour 17h15.

 

François Chasseriau

Le 20 septembre 2016

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.