Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Journée du migrant et du réfugié 2017

Le souci du pape François pour les mineurs non accompagnés est mis en avant pour cette 103ème journée mondiale puisqu'elle concerne plus particulièrement les mineurs migrants, vulnérables et sans voix.

"Mineurs migrants, vulnérables et sans voix" : c’est le thème choisi par le pape François pour son message pour la 103e Journée mondiale du migrant et du réfugié qui sera célébrée ce dimanche 15 janvier.

Ce thème a été annoncé par le Saint-Siège ce mercredi 22 juin dernier.

"Avec le thème « Mineurs migrants, vulnérables et sans voix », le Saint-Père veut attirer l’attention sur les plus petits des petits", indique ce communiqué : "Souvent, les enfants arrivant seuls dans les pays de destination ne sont pas en mesure de faire entendre leur voix et deviennent facilement victimes de violations graves des droits humains".

Les enfants et les femmes "sont les groupes les plus vulnérables" dans le contexte de la migration internationale et "ces mineurs sont les plus fragiles, souvent invisibles, car ils sont sans papiers ou non accompagnés".

Le communiqué rappelle que "la migration est un phénomène mondial, et pas seulement européen ou méditerranéen : tous les continents sont touchés par cette réalité". 

"Il est nécessaire de garantir que dans tous les pays où les migrants arrivent avec leurs familles, ils ont la pleine reconnaissance de leurs droits", souligne la même source.

La première Journée mondiale du migrant et du réfugié a été célébrée le 21 février 1915.

Cette célébration trouve son origine dans une lettre circulaire "La douleur et les préoccupations" envoyée par ce qui était alors la "Sacrée Congrégation consistoriale" aux évêques diocésains italiens, le 6 décembre 1914. Dans ce document, pour la première fois, il était question de la nécessité d’établir une journée annuelle de "sensibilisation au phénomène de la migration", ainsi que la "promotion d’une collecte en faveur des œuvres pastorales pour les émigrés italiens et pour la formation des missionnaires de l’émigration".

Il y a quelques semaines, Marie-Agnès Fournier-Montgieux, responsable diocésaine de la pastorale des migrants dans notre diocèse écrivait sur ce site "que cette Journée mondiale du migrant et du réfugié soit une belle occasion de célébrer ensemble, migrants et non migrants, ces premiers pas dans la rencontre de l’autre, de se découvrir les uns les autres dans la richesse de nos différences culturelles".

Elle nous inviter également à nous préparer à cette journée en lisant :

 

Des célébrations auront lieu le 15 janvier dans tous les diocèses du monde pour prier pour les migrants et réfugiés. En Berry, voici les dates :

Bourges, église St Paul, route de St Michel

10h30 : messe à l'église préparée par les différentes communautés: malgache, laotienne, africaine, irakienne... suivi d'un apéritif aux couleurs du monde .

12h30 : repas partagé avec les spécialités apportées par chacun , sur place dans les salles en dessous l'église, suivi d'animations chants, danses , expressions diverses ...

 

Châteauroux - église Saint-André 

11h00 : messe suivie d'un pot d'amitié.

 

Vierzon - église Saint-Jean-Baptiste

10h30 : messe suivie d'un apéritif convivial dans les salles de St-Jean-Baptiste.

 

François Chasseriau

Le 10 janvier 2017

Source : zenit.org

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.