Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

Chartres, en attente d'un nouvel évêque

Dans la province, juste à côté de chez nous, le diocèse de Chartres est en plein changement d'évêque. Entre le départ de Mgr Pansard pour Evry et l'arrivée d'un nouvel évêque un "conseil des consulteurs" a élu un administrateur du diocèse.
L’Église comme la nature a horreur du vide

C’est ainsi que débute mon entretien avec le Père Legaux, canoniste, qui fut lui-même administrateur diocésain au départ de Mgr Perrier pendant 15 mois. Selon le droit canon, le siège épiscopal ne peut être vacant que quelques heures ou au maximum 8 jours (Canon 421). Le diocèse a donc 8 jours francs pour réunir le collège des consulteurs et élire un administrateur.

 Qu’est-ce qu’un collège des consulteurs ?

C’est l’ensemble des prêtres choisis librement par l’évêque (Mgr Pansard) au cours de son épiscopat, du moment qu’ils appartiennent au conseil presbytéral (conseil élu par les prêtres du diocèse). Dans notre diocèse, ils sont au nombre de neuf. C’est ce collège qui est seul habilité pour élire celui qui administrera le diocèse jusqu’à l’installation du prochain évêque nommé par le Saint Père. Ainsi dans notre diocèse l’élection a-t-elle lieu le 2 octobre, au lendemain de l’installation de Mgr Pansard à la cathèdre d’Evry.

Quel est le rôle d’un administrateur ?

Il a pratiquement tous les pouvoirs de l’évêque, sauf ceux que l’Église ne lui attribue pas. Il est tenu aux obligations de l’évêque diocésain et en possède le pouvoir (Canon 427). Par contre, il ne peut ordonner ni diacre ni prêtre mais il peut conférer les ordres mineurs : portier, lecteur, acolyte et exorciste.

Tout comme un évêque, il administre un diocèse, est convoqué aux réunions des évêques de France ou de la Province ecclésiastique, il est membre d’une commission nationale, il donne le sacrement de confirmation, donne toutes les dispenses et partage de plein droit l’assemblée des évêques où il y vote.

Quand son rôle se termine-t-il ?

Sa charge ne prend pas fin à la nomination du nouvel évêque. Il est présent le jour de son installation. Sa charge se termine à l’instant précis où le nouvel évêque s’assied sur la cathèdre. On dit alors que l’évêque est installé.

Karine DELAMAIRE 
Déléguée à la communication du diocèse de Chartres

Le 1er octobre 2017

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.