Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Eglise Catholique en Berry Diocèse de BourgesDiocèse de Bourges
menu

60 ans de présence discrète en Berry

Cela fait 60 ans que les petites soeurs de Dun-sur-Auron sont présentes en Berry, au service de ceux qui en ont besoin. Elles se confient pour nous expliquer leur vocation.

Les petites soeurs de Jésus ont vu leur ordre fondé en 1939, mais cela fait 60 ans qu'elles sont ici, près de chez nous, en Berry. C'est petite soeur Madeleine, leur fondatrice, qui a voulu qu'une communauté s'installe ici. Leur vie est une vie à la fois ordinaire et contemplative, sans clôture. Elles suivent une figure particulière, mise en avant l'an dernier : Charles de Foucauld. Elles cherchent à être petites parmi les petits, discrètes dans notre vie quotidienne.

Ce qui a motivé leur implantation est l'hôpital psychiatrique. Le but pour les soeurs est de participer à l'accueil familial thérapeutique, pratiqué par les familles alentour.

Fidèles à leur spiritualité et à leur façon de vivre, les 60 ans ont été célébrés en toute discrétion. La messe dominicale de Dun-sur-Auron a été tournée vers elles. Leurs portes se sont ouvertes aux paroissiens pour partager un moment convivial. 

Les soeurs ont toujours leur porte ouverte aux personnes hébergées en famille qui viennent chercher chez elles un peu de spiritualité et un accueil très particulier qu'elles ne peuvent pas obtenir à l'hôpital.

Les portes et visites de soeurs ne s'arrêtent pas là puisque les paroissiens viennent régulièrement les voir dans la journée, pour discuter, se confier, ou prier. La chapelle est ouverte chaque jour pour une heure de prière en silence, une heure d'adoration. Chacun peut donc venir porter et être porté par la petite communauté de Dun dans sa prière.

Il est enfin à noter que cette communauté est toujours en mouvement car une soeur vietnamienne est partie dernièrement. Petite soeur Thérèse est récemment arrivée et une nouvelle petite soeur est attendue très prochainement pour venir s'occuper des malades de Dun-sur-Auron.

Nous pouvons porter les petites soeurs dans notre prière, pour leur action et le renouvellement de leur congrégation pour une présence longue et bienveillante en Berry.

François Chasseriau

Le 13 octobre 2017

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.